La Grande Roue en 2012
©Lyon capitale

Lyon : la ville condamnée pour les nuisances de la grande roue place Bellecour

La ville de Lyon va devoir verser 12 000 euros à une habitante de la place Bellecour pour les préjudices physiques et psychologiques causés par la grande roue durant les hivers 2012, 2013, 2014 et 2015.

Dans un jugement rendu ce 23 décembre, le tribunal administratif de Lyon a validé la demande d'indemnisation présentée par une riveraine de la place Bellecour. Celle-ci a fait valoir les préjudices physiques et psychologiques subis du fait de l’installation de la Grande Roue 100 jours par an. “Le tribunal a constaté que les troubles occasionnés par la «  Grande roue  » (installée 100 jours par an, fonctionnant sur de larges amplitudes horaires et comportant un important dispositif lumineux) excédaient ceux qu’un riverain du domaine public doit normalement supporter et étaient, en conséquence, de nature à engager la responsabilité sans faute de la commune”, écrivent les juges.

“Après avoir pris en compte l’ensemble de ses préjudices personnels, constitués aussi bien des souffrances physiques et morales que des troubles dans ses conditions d’existence”, le tribunal a condamné la commune de Lyon à verser à la requérante la somme de 12 000 euros.

Cette condamnation répare les préjudices subis lors des hivers 2012, 2013, 2014 et 2015.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut