La Mulatière vue de Lyon © Maxime Jegat / PHOTOPQR Le Progrès
La Mulatière vue de Lyon © Maxime Jegat / PHOTOPQR Le Progrès

Lyon : la ville veut lutter contre les chenilles, 105 pièges posés

La ville de Lyon veut lutter contre les chenilles processionnaires. Des pièges ont été posés à Lyon, sur des sites sensibles, comme des écoles, crèches et des parcs et jardins de la ville.

La ville de Lyon veut lutter contre les chenilles processionnaires.  Une centaine de pièges ont été posés à Lyon, sur des sites sensibles, comme des écoles, crèches et des parcs et jardins de la ville.

"La direction des espaces verts de la ville de Lyon expérimente la mise en place de 51 nichoirs, répartis sur les 9 arrondissements. Destinés aux mésanges qui sont les prédateurs naturels des chenilles, ces nichoirs ont été élaborés spécialement pour certaines espèces de mésanges : les mésanges bleues, les mésanges huppées et les mésanges charbonnières. Ces oiseaux peuvent en effet consommer jusqu’à 500 chenilles par jour en période hivernale, lorsqu'elles nourrissent les oisillons et peuvent ainsi faire diminuer de près de 50 % la présence nuisible des chenilles processionnaires", explique la ville de Lyon dans un communiqué.

à lire également
Durant cette période marquée par le confinement et le coronavirus COVID-19, les territoires se retrouvent en première ligne pour apporter des réponses économiques et sociales. Interviewé par Lyon Capitale, le président de la métropole de Lyon, David Kimelfeld aborde les éléments concrets déjà en place, mais aussi ceux à venir comme une plateforme de mise en relation entre les consommateurs et producteurs locaux. Il invite également le maire de Lyon Gérard Collomb à demander des dérogations pour la réouverture de certains marchés, aujourd'hui tous suspendus. 
Faire défiler vers le haut