Vélo'v nouvelle génération – 2018 © Tim Douet (montage LC)
Vélo’v nouvelle génération – 2018 © Tim Douet (montage LC)

Lyon : le Vélo'v électrique arrive le 20 février, comment en profiter

Les Vélo'v à assistance électrique commenceront à être déployés à Lyon dès le 20 février. Comment sera-t-il possible de profiter des e-Vélo'v ? Quel sera le prix de l'abonnement ?

Lundi 16 décembre, le conseil de la métropole votera une délibération permettant l'arrivée des Vélo'v à assistance électrique à partir du 20 février 2020.

Dès cette date et de manière progressive, 2 500 Vélo'v seront équipés d'un moteur sur la roue avant ainsi que d'un dispositif pour accueillir une batterie amovible.

Les 5 000 Vélo'v pourront être loués normalement, sans aucune contrainte, mais la moitié du parc bénéficiera ainsi d'une assistance électrique qu'il sera possible de débloquer en souscrivant un abonnement de location de batterie. Ce dernier sera d'un montant de 7 euros par mois ou 84 euros par an, en plus de la formule de base à 31 euros (soit un ticket d'entrée à 115 euros par an pour profiter des e-Vélo'v au plein tarif).

Les écrans vidéo pas liés à cette arrivée

Si le Vélo'v avait perdu 2,3 kilos avec l'arrivée de la nouvelle génération, l'installation du moteur dans la roue va faire retrouver le poids d'autrefois, autour de 22 / 23 kilos. La batterie permettra de bénéficier d'une autonomie d'une dizaine de kilomètres sur le plat.

Par ailleurs, la métropole avait deux possibilités pour financer le service : soit autoriser les écrans vidéo dans son règlement local de publicité métropolitain, soit payer autour de 1,2 million d'euros hors-taxes par an. Le vote sur le règlement étant une nouvelle fois repoussé, Lyon a donc fait le deuxième choix. La métropole confirme ainsi la déconnexion du service e-Vélo'v avec la question de l'arrivée des écrans vidéo dans les rues.

Rendez-vous donc à partir de février pour souscrire l'abonnement de location de batterie. Elle pourra être retirée gratuitement au point d’accueil Vélo'v ou livrée à domicile, à la charge de l'abonné.

à lire également
Durant cette période marquée par le confinement et le coronavirus COVID-19, les territoires se retrouvent en première ligne pour apporter des réponses économiques et sociales. Interviewé par Lyon Capitale, le président de la métropole de Lyon, David Kimelfeld aborde les éléments concrets déjà en place, mais aussi ceux à venir comme une plateforme de mise en relation entre les consommateurs et producteurs locaux. Il invite également le maire de Lyon Gérard Collomb à demander des dérogations pour la réouverture de certains marchés, aujourd'hui tous suspendus. 
Faire défiler vers le haut