Avocats © UJA LYON

Lyon : les avocats déposent 180 demandes de remise en liberté

Pour protester contre la réforme des retraites, les avocats lyonnais ont déposé 180 demandes de remise en liberté ce jeudi à Lyon. 

En grève depuis près d'un mois contre la réforme des retraites, les avocats lyonnais ont décidé de diversifier leurs moyens d'action. Après la grève, les robes suspendues dans le TGI, des avocats pénalistes se sont réunis pour déposer 180 demandes de remise en liberté d'un seul coup. “Une grève du zèle”, explique Serge Deygas le bâtonnier. “Ce n'est pas dirigé contre les magistrats, mais l’objectif est d’interpeller les pouvoirs publics. On sait que cela implique beaucoup de travail pour l’institution judiciaire et ce n'est pas de guète de cœur que l'on charge une institution déjà bien chargée. Mais cette situation exceptionnelle exige qu'on le fasse”, poursuit-il. 

Partout en France, les avocats critiquent une réforme qui viendrait supprimer leur caisse de retraite largement bénéficiaire pour la fondre dans une caisse commune. Leur cotisation actuelle de 14 % pour une pension mensuelle minimum de 1450 euros passerait à 28 % pour une pension minimale de 1000 euros. Cet après-midi, le barreau organisera une action don du sang. Une autre manifestation aura lieu vendredi durant la rentrée solennelle.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut