Lyon-Maroc. Au coeur du Marathon des Sables (Etape 5)

250 kilomètres dans le Sahara en autosuffisance alimentaire. Le Marathon des Sables n'est pas qu'une simple course dans le désert. C'est aussi l' histoire d’hommes et de femmes qui cherchent à surmonter l’aventure de leur vie. Suivez la dernière étape 5 de 42,2km (Jebel El Mraïer – Merdani), avec Lyon Capitale.

47 coureurs de la région Auvergne-Rhône-Alpes, dont 7 Lyonnais, ont pris le départ du 36e Marathon des Sables, une course à pied de plus de 250 kilomètres étalés sur six étapes chronométrées,  en autosuffisance alimentaire et en solitaire dans le Sahara sud marocain.
Tous les jours, du 27 mars au 1er avril, un journaliste de Lyon Capitale sur place (avec le soutien de Fiducial*) vous fait vivre l’aventure du « 1er raid désertique du monde ».
« C’est une course hors du temps, au milieu de nulle part, c'est une autre planète, on se retrouve dépouillé de tout, on retrouve l'homme originel dans son plus simple appareil, explique à Lyon Capitale Patrick Bauer, fondateur et directeur du marathon des Sables. C'est un voyage qui permet de s'élever spirituellement, le désert aidant beaucoup à cela. »

* actionnaire de Lyon Capitale.

Une étape difficile, pour laquelle il a fallu aller puiser loin pour terminer ce Marathon des Sables. Des pics de chaleur à 47 degrés dans les dunes.  On s'est tous "portés" pour boucler ces 230 kilomètres à travers le désert.  La course à pied est un sport individuel certes, mais pas individualiste.

 

 

A suivre aussi : le Marathon des Sables en live ici

Voir aussi le « 6 minutes chrono » (le RDV télé quotidien de Lyon Capitale) sur le sujet : Marathon des Sables. De Lyon au Maroc, "l'appel du désert" (vidéo)

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut