Le marché près de la gare de Vaise. @Antoine Merlet

Lyon : objectif, "améliorer l'attractivité" des marchés forains avec un nouveau règlement

D'ici quelques semaines, la Ville de Lyon mettra en place un nouveau règlement concernant les marchés forains. Son objectif est "d'améliorer leur attractivité".

Suite à une enquête menée auprès des consommateurs, mais également après des échanges avec les associations de forains et les syndicats du secteur, la Ville de Lyon a annoncé ce mercredi un nouveau règlement pour les marchés. Son objectif est de répondre "aux attentes des habitants", mais aussi "d'améliorer leur attractivité".

A Lyon, il subsiste 85 marchés répartis dans les 9 arrondissements, de quoi en faire la ville qui en compte le plus en France. Pour connaître les attentes des clients, une étude a interrogé 1009 personnes, qui ont notamment affirmé un attachement fort à ces lieux, mais avec aussi la volonté de les voir s'améliorer sur plusieurs points comme la qualité et la provenance des produits, une meilleure circulation dans les allées, ou encore la propreté des marchés.

Plusieurs mesures pour répondre aux attentes de chacun

Concernant les forains, ils avaient eux aussi des attentes : les modalités d’abonnements, l'organisation spatiale, les horaires, la taille des étals et  gestion des déchets. "Nous pouvons nous féliciter de la manière dont se sont déroulées ces concertations en ayant à cœur à chaque réunion d’avoir un dialogue constructif et la recherche commune d’un point d’équilibre entre les demandes des forains et les attentes des Lyonnaises et Lyonnais", a précisé Camille Augey, adjointe au Maire de Lyon en charge de l’Emploi et de l’Economie durable.

A lire sur ce sujet : À Lyon, la colère des forains: "Pourquoi un fonctionnaire peut partir en vacances et pas nous ?"

Pour répondre à tout cela, un nouveau règlement sera mis en place dans quelques semaines. Cet arrêté comprend une modification de la durée des absences, qui constituait un point de crispations. Jusqu'ici, les forains avaient le droit de s'absenter huit semaines consécutives avant d’être radiés. Cette limite est désormais abaissée à cinq semaines. En plus de cela, les commerçants pourront avoir cinq semaines de "congés" supplémentaires, le tout une fois par an. Sur ce sujet, une nouvelle activité prioritaire de "produits de saison" a été créée. En cas d'absence ou de vacances, cette catégorie de produits primera sur les autres.

Deux autres étapes à venir

Les barnums seront interdits afin de faciliter le passage des clients, et il faudra les avoir échangés avant le 1er janvier 2025. Le plan "Ici.C.Local", basé sur le volontariat, sera également intégré par la Ville. Cela permettra de proposer une meilleure méthode d’identification avec trois couleurs qui correspondront chacune à une catégorie de produits (bio et local, bio, aucun des deux...).

Pour terminer, deux autres étapes vont suivre, avec dans un premier temps la saisine "mon marché idéal", dans la continuité de l'enquête menée par la Ville. Enfin, un état des lieux un par un des marchés sera effectué pour adapter les besoins de chacun.

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut