Le centre commercial de la Part-Dieu évacué
picTwitter

Lyon Part-Dieu : il agresse une commerçante et vole les 8000 euros de la caisse

Ce samedi 26 septembre, un voleur a dérobé la caisse d'un magasin de la Part-Dieu, à Lyon, agressant au passage l'employée chargée de la fermeture.

Un vol éclair. Ce samedi 26 septembre, une employée rangeait comme chaque soir la caisse d'une boutique du centre commercial de la Part-Dieu, à Lyon. Soudain, aux alentours de 20h, un individu se glisse sous le rideau du magasin, frappe la femme, lui arrache la caisse et s'enfuit avec.

L'employée, choquée mais pas gravement blessée, a été prise en charge par les secours. Dans la caisse, le butin du voleur s'élève à 8000 euros.

4 commentaires
  1. raslebol69 - lun 28 Sep 20 à 11 h 28

    Un bon petit gars qui avait besoin d'argent pour nourrir sa famille

    1. Abolition_de_la_monnaie - lun 28 Sep 20 à 12 h 08

      Dans un monde monétiste, pour nourrir sa famille il faut effectivement de l'argent ! 😀
      De l'argent facile et risqué jusqu'au travail bien pépère, la guerre est totale depuis qu'on utilise cet outil.

      1. TousAvelo - lun 28 Sep 20 à 12 h 37

        @Abolition_de_la_monnaie: Ah bon... avant, l'apparition de l'argent/monnaie, le pillage des villages pour le vol des céréales, du bétail et le viol des femmes n'existait pas ??? Les lettres de changes n'ont pas mis fin aux vols des bandits de grands chemins ??? mon prof d'histoire m'aurait il raconté n'importe quoi!
        Pour nourrir sa famille... il a toujours fallu se lever tôt et travailler dur...même avant l'apparition de la monnaie! Les gens qui s'accapare le fruit du travail des autres sont simplement des voleurs et des barbares et pas des pseudos-victimes du système économique!

        1. Abolition_de_la_monnaie - lun 28 Sep 20 à 13 h 29

          - Le pillage pour le vol dont vous parlez était lié à la non-production sur place généralement à cause de problèmes climatiques, et dans un monde où l'étranger est considéré comme un inférieur qu'on peut tuer puisque c'est un inférieur.
          La culture de l'époque. (?)

          - Le viol des femmes a toujours été une arme de guerre liée à la frustration mentale, mais c'est vrai qu'à l'époque (et maintenant) les cours de psycho ne sont pas pour tous malheureusement (coût).

          - Les lettres de changes n'ont pas mis fin aux bandits de grand chemin car il y avait toujours les marchandises à piller pour faire du fric et payer ses impôts "injustes".
          (les lettres de changes ont-elles rendu impossible les crimes des cols-blancs ? 😀 )

          - Votre prof d'histoire ne vous a enseigné qu'une partie de l'histoire, de manière à ne pas remettre en cause la société actuelle. (je n'ose pas vous demander ce qu'il a pu vous enseigner sur les colonies (les bienfaits civilisateurs peut-être ??? 😀 ))

          - Pour nourrir sa famille, il n'y a pas besoin de se lever tôt et travailler dur, il y a besoin de savoir comment faire correspondre les besoins aux ressources. D'ailleurs les plus riches dans un monde monétaire le savent bien : pour rester riche, il faut faire travailler les autres (seul, on ne peut devenir "riche" monétairement).

          - Les gens qui s'accaparent le fruit du travail des autres, ça peut prendre de nombreuses formes, de la plus légale à la plus illégale. Et c'est lié à la guerre pour le fric et non à une société où l'abondance sereine ne fait plus écrouler les prix.

          - "Vive le vélo", parce qu'il nuit à la vitesse de rotation monétaire, et ça, c'est bon pour la suite 🙂

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut
Pub Akcelo