@AnthonyFaure

Lyon : plusieurs tensions à l'avant de la manifestation (direct)

Le cortège de la manifestation contre la réforme des retraites avance lentement cours Gambetta. Plusieurs tensions sont apparues entre les forces de l'ordre et les manifestants, mais aussi entre les participants alors qu'une cinquantaine de black blocs sont présents.

A l'avant de la manifestation contre la réforme des retraites, c'est la désunion qui domine. Si les syndicats sont en fin de cortège, ce dernier est ouvert par les Gilets jaunes. Les participants avancent lentement alors que plusieurs tensions apparaissent régulièrement, y compris entre les manifestants, notamment à cause de la cinquantaine de black blocs présents. Certains Gilets jaunes leur ont demandé de quitter le cortège.

Vers midi, les forces de l'ordre ont tiré des gaz lacrymogènes pour tenter de disperser un groupe d'individus qui s'attaquent aux policiers.

à lire également
Durant cette période marquée par le confinement et le coronavirus COVID-19, les territoires se retrouvent en première ligne pour apporter des réponses économiques et sociales. Interviewé par Lyon Capitale, le président de la métropole de Lyon, David Kimelfeld aborde les éléments concrets déjà en place, mais aussi ceux à venir comme une plateforme de mise en relation entre les consommateurs et producteurs locaux. Il invite également le maire de Lyon Gérard Collomb à demander des dérogations pour la réouverture de certains marchés, aujourd'hui tous suspendus. 
2 commentaires
  1. vieux caladois - 5 décembre 2019

    ça vous étonne ?

  2. Galapiat - 5 décembre 2019

    Bizarrement ces black blocs sévissent dans chaque manifs , mais pas celles des agriculteurs, où l'absence de force de l'ordre est notoire, alors, la question, comment dévaloriser un mouvement revendicatif ?

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut