Gare SNCF TER Lyon TGV
Illustration

Lyon : quatre régions, dont l’Auvergne-Rhône-Alpes, commandent pour la première fois des trains à hydrogène

L’Auvergne-Rhône-Alpes et quatre autres régions ont lancé la première commande de trains bi-mode, électrique et hydrogène, en France.

Selon la SNCF il s’agit d’une "étape historique dans la baisse des émissions de CO2 du transport ferroviaire". Quatre régions, dont l’Auvergne-Rhône-Alpes, ont commandé à Alstom 12 trains bi-mode, électriques et hydrogènes plus deux rames optionnelles, pour un total de 190 millions d’euros.

Le train, destiné aux lignes TER, aura une autonomie de 600 km sur les portions de lignes électrifiées. Il sera composé de quatre voitures, pour 72 mètres avec une capacité de 218 places assises. La SNCF fait savoir que cette commande est l’aboutissement de deux ans de travail entre les différents acteurs du projet.

Six des quinze sites d’Alstom sont mobilisés en France pour la construction de ces trains bi-mode dont celui de Villeurbanne pour les chaines de traction et le développement de la propulsion hydrogène.

4 commentaires
  1. Abolition_de_la_monnaie - jeu 8 Avr 21 à 11 h 41

    "...........Le train, destiné aux lignes TER, aura une autonomie de 600 km sur les portions de lignes électrifiées..........."

    heu... je n'ai pas compris : il a besoin que les lignes soient électrifiées pour fonctionner à l'hydrogène ???

    1. Limas69 - jeu 8 Avr 21 à 12 h 09

      La farce de l'hydrogène ... vous croyez qu' cette molécule se cueille sur les arbres ??? Il faut soit du pétrole, soit de l'électricité pour en fabriquer !

      Le véhicule à hydrogène, c'est l'avenir du nucléaire si on résonne production décarbonée tellement les quantités nécessaires seront importantes !

    2. Pije - jeu 8 Avr 21 à 14 h 06

      Comme souvent le titre est trompeur.
      Dans le corps de l'article il est bien précisé que les trains seront bi mode électricité/hydrogène :
      "Quatre régions, dont l’Auvergne-Rhône-Alpes, ont commandé à Alstom 12 trains bi-mode, électriques et hydrogènes plus deux rames optionnelles,..."

    3. Pije - jeu 8 Avr 21 à 14 h 16

      Comme souvent il y aura en fait une pile à combustible pour transformer l'hydrogène en électricité puis des moteurs électriques pour assurer la force motrice des trains.
      Ces moteurs électriques pourront donc être alimentés soit par la PAC soit par le réseau.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut