Vue de Lyon – Au centre, le toit de l’opéra dessiné par Jean Nouvel © Tim Douet

Lyon : quelle est l'origine de la poudre jaune qui se dépose partout ?

Depuis quelques jours à Lyon, une poudre jaune est visible sur les voitures, vélos, sols ou les autres objets présents à l'extérieur. D'où vient-elle ?

Quelle est donc cette mystérieuse poudre jaune qui se dépose actuellement partout à Lyon depuis fin septembre ? Difficile de la rater, elle est présente sur tous les objets qui restent à l'extérieur comme les tables, voitures, vélos... Atmo Auvergne-Rhône-Alpes livre la réponse sur son site internet, il ne s'agit pas de sable du Sahara ou de rejets industriels, mais simplement de pollens de cèdre. Ce conifère originaire du Moyen-Orient est présent en grand nombre dans les parcs et jardins de l'agglomération de Lyon. Il est le dernier à relâcher ses pollens avant l'hiver, contrairement au pin dont la saison de pollinisation reste le printemps.

C'est ainsi que l'on peut retrouver cette poudre jaune un peu partout en ville, mais aussi croiser quelques nuages de ce pollen dont le potentiel allergisant reste très faible. Grâce à sa structure, composée de "deux ballonnets remplis d'air", selon Atmo-Auvergne-Rhône-Alpes, ce pollen est très volatil et peut voyager sur de très longues distances. "Il mesure de 50 à 90 µm de diamètre, soit 5 à 9 fois plus gros qu’une particule PM10 régulièrement mesurée et surveillée par Atmo Auvergne-Rhône-Alpes !", précise le spécialiste de la qualité de l'air.

à lire également
Durant cette période marquée par le confinement et le coronavirus COVID-19, les territoires se retrouvent en première ligne pour apporter des réponses économiques et sociales. Interviewé par Lyon Capitale, le président de la métropole de Lyon, David Kimelfeld aborde les éléments concrets déjà en place, mais aussi ceux à venir comme une plateforme de mise en relation entre les consommateurs et producteurs locaux. Il invite également le maire de Lyon Gérard Collomb à demander des dérogations pour la réouverture de certains marchés, aujourd'hui tous suspendus. 
Faire défiler vers le haut