Maison d'arrêt Lyon-Corbas
Wikipedia/JeanBono

Lyon : un voleur trahi par sa... canette de soda

Un homme détenu à la maison d'arrêt de Corbas a été confondu grâce à ses empreintes papillaires lors d'une enquête pour un cambriolage ayant eu lieu un an auparavant.

Dans la soirée du 21 janvier 2020, un cambriolage avait eu lieu dans un appartement situé cours Gambetta, dans le 3e arrondissement de Lyon.

Un individu était parvenu à se faufiler à l'intérieur de la cour privative d'un immeuble, puis avait enfoncé la fenêtre du logement avant de pénétrer à l'intérieur et d'y dérober plusieurs objets de valeur, dont des montres, un ordinateur et une console de jeux, sans être repéré.

Longtemps recherché, le suspect a finalement pu être identifié, la faute à une canette de soda qu'il avait laissé à l'intérieur de l'appartement et sur laquelle se trouvaient ses empreintes papillaires.

Après de longs mois de recherches, les enquêteurs en charge de l'affaire sont finalement parvenus à identifier l'individu en question près d'un an après les faits. Un homme, âgé de 28 ans, que ces derniers sont allés interpeller ce mardi... à la maison d'arrêt de Corbas, où il était détenu.

Placé en garde à vue, le suspect a reconnu les faits lors de son audition et sera jugé ce mercredi en comparution immédiate.

1 commentaire
  1. JANUS - jeu 7 Jan 21 à 10 h 03

    La boisson tue !

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut