Le Kopster Hotel, au parc OL

Lyon : une OL Vallée dans une vaste plaine

Le projet OL City à côté du Parc OL a désormais un nouveau nom avec lequel quelques géographes vont s'étrangler. 

À la manière de Magritte, lorsqu'on regardera les plaines de Décines à côté du Parc OL, il sera inscrit "OL Vallée". Invité de Sud Radio, le directeur général adjoint en charge du stade, Xavier Pierrot a révélé que le complexe OL City allait changer de nom pour prendre celui d'OL Vallée. Ce nom sera donné à un "périmètre de 50 hectares autour du stade". Pour l'exactitude géographique, on repassera, tout comme la modernité. Le nom reste un un peu daté et rappelle les anciennes ambitions de Lyon il y a dix ans. La ville s'imaginait alors devenir une nouvelle "Silicon Valley".

Surf, bowling, concerts...

Xavier Pierrot a précisé ce qu'il allait être possible de retrouver sur cette zone : "On souhaite qu’une partie du public qui cherche un loisir puisse venir très tôt dans la journée, aller au centre de loisirs, surfer sur une vague, faire du bowling, du sport, aller voir un concert, un match de basket à l’Arena et terminer sa journée par un match de football de l’OL. C’est un concept de loisirs à 360 degrés que l’on essaye de mettre en place. C’est une vision que l’on porte depuis plus de dix ans. L’Arena devrait voir le jour en 2023. Grâce à ce concept global, on va pouvoir étaler l’arrivée du public". Des mots qui sonnent étrangement dans le contexte actuel du coronavirus et de la distanciation sociale, quand il est encore aujourd'hui impossible de savoir quels seront les changements dans nos sociétés et combien de temps cela va durer. 

à lire également
Après un week-end où les chiffes autour de l'épidémie de coronavirus COVID-19 n'ont pas été mis à jour, ce lundi 29 juin montre une importante baisse des hospitalisations dans la région Auvergne-Rhône-Alpes.  
4 commentaires
  1. Miribelan - 12 mai 2020

    Vous arrive-t-il de faire des articles positifs concernant l'Olympique Lyonnais ou faites-vous partie des hordes de journaleux décidés à participer à un JM Aulas bashing très en vogue ?
    C'est assez curieux (et décevant) comme attitude venant d'un journal qui se prétend lyonnais, les journalistes parisiens participant déjà grandement à cette curée.

    1. Space opera - 13 mai 2020

      Ca manque de solidarité lyonnaise.

  2. raslebol69 - 12 mai 2020

    Et dire que l'on nous avait fait croire que les terrains autour du stade et de ses parkings seraient maintenus en espaces verts protégés. Une fois de plus on s'est foutu de nous.

  3. Space opera - 13 mai 2020

    Le coronavirus ne dura probablement pas jusqu'en 2023, hein !

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut