MARCHE DES PARAPLUIES, "POUR DEFENDRE UN DROIT D'ASILE MENACE"

A cette occasion, l'association lyonnaise Forum réfugiés, à l'initiative de cette marche de solidarité, réitère son appel au gouvernement français pour que soit assurée une meilleure protection des personnes en proie à la répression et aux persécutions. A l'étranger tout d'abord. Au Tchad, au Soudan, en Irak, des millions de réfugiés stationnent dans des camps sans perspective d'avenir. "La France doit refaire de la "réinstallation" comme elle le faisait dans les années soixante-dix, insiste le directeur de Forum réfugiés, Olivier Brachet. Par exemple, nous demandons une nouvelle fois qu'au moins un milliers d'Irakiens (sur deux millions de réfugiés actuellement en Syrie et en Jordanie) puissent venir vivre en France". Coincés dans les zones de conflit, de moins en moins de réfugiés arrivent dans une Europe qui a tendance à de plus en plus se barricader. Un chiffre : de 2004 à 2006, le nombre d'arrivées de candidat à l'asile politique est passé de 400 à 100 à Lyon. Dans le contexte de la préparation d'une énième loi sur l'immigration, Forum réfugiés envoie un message clair à Brice Hortefeux : la France doit accueillir davantage de réfugiés.

4e Marche des parapluies. Mercredi 20 juin. De 17h à 18h30, de la place Saint-Jean (Lyon 5e) à la place Sathonay (Lyon 1er). A travers les rues de la Presqu'Ile.

à lire également
Pierre-Yves Gomez © Antoine Merlet
Pierre-Yves Gomez est économiste, essayiste et professeur à l’EM Lyon, où il dirige l’Institut français de gouvernement des entreprises. Dans L’Esprit malin du capitalisme (Desclée de Brouwer, 2019), il montre comment le capitalisme s’approprie tous les aspects de notre existence et dans quelle mesure il influence nos modes de vie. Entretien.
Faire défiler vers le haut