Marie-Neige CHAPEL : pour des effets spéciaux plus faciles à réaliser

Lyon a du talent ! Et pour une fois on ne vous parle pas de chanteurs, de cuisiniers ou d’acrobates. Mercredi 29 avril, ce n’est pas The Voice, Top Chef ou La Nouvelle Star qui débarque à Lyon, mais la deuxième édition française de Ma thèse en 180 secondes. Avant cette grande soirée à l’université de Lyon, dont nous sommes partenaires, vous pourrez découvrir tous les jours en avant-première sur le site de Lyon Capitale l’un des 14 doctorants retenus pour la finale lyonnaise. Leur défi : ils ont 3 minutes pour vous rendre leurs travaux passionnants. Trois minutes pour que des intitulés a priori extrêmement ardus deviennent parfaitement clairs pour vous. Un seul d’entre eux sera retenu pour la finale nationale.

La candidate du jour : Marie-Neige CHAPEL

Université Claude-Bernard/Lyon 1

Informatique

Intitulé de sa thèse : Capture de mouvements temps réel sans marqueur en environnement non contrôlé, application à l’environnement cinématographique

Son parcours en 5 dates

Septembre 2008 : 1re année d’études en informatique, découverte de ce domaine pour lequel elle se passionne

Juillet 2009 : Réserviste dans la Marine nationale, réalisation de programmes informatiques – une expérience “enrichissante” qui lui a néanmoins appris “que le cadre militaire ne [lui] correspondait pas”.

Août 2010 : Apte à entrer dans le monde professionnel après 2 ans d’IUT, elle décide de poursuivre ses études pour se spécialiser.

Janvier 2012 : Première approche de la recherche, durant un stage d’un mois intégré à la formation – “Je n’avais qu’une vague image de ce qu’était la recherche et je ne pensais absolument pas que je continuerais dans ce domaine”.

Octobre 2013 : Débute sa thèse.

L’objet de sa thèse en 3 lignes

La capture de mouvement est une technique très utilisée dans le monde cinématographique, pour intégrer facilement les effets spéciaux. Mais l’acteur doit revêtir une combinaison spéciale, ce qui l’empêche de pouvoir porter un costume. L’objectif est de pouvoir faire de la capture de mouvement sans cette combinaison.

Pourquoi avoir choisi ce thème ?

“Ce choix s’est fait un peu par hasard, parce que je n’avais pas encore cherché de thèse quand mon actuel encadrant m’a parlé de ce sujet. J’ai postulé pour cette thèse parce que j’ai toujours trouvé impressionnant que dans un film plus de la moitié du décor n’existe pas, qu’il est modélisé par ordinateur. Les effets spéciaux, ça fait rêver.”

Pourquoi souhaitiez-vous participer au concours “Ma thèse en 180 secondes” ?

“Je vois ce concours comme un challenge à relever. Je suis plutôt timide et réservée et faire ce genre d’oral n’est pas du tout dans mon caractère.”

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut