Bâtiment du Grand Lyon dans le quartier de la Part-Dieu @WilliamPham

Métropole de Lyon : la collectivité investit presque 100 000 euros dans deux coopératives d'intérêt collectif

Dans le cadre de sa stratégie de développement économique, la Métropole annonce lundi 20 décembre son entrée au capital de deux SCIC d'intérêt collectif. La collectivité a d'ores et déjà injecté 90 000 euros dans les deux coopératives.

La Métropole de Lyon a officialisé, ce lundi 20 novembre, son entrée au capital de deux nouvelles sociétés coopératives d'intérêt collectif (SCIC). L'objectif ? Renforcer les coopérations sur le territoire  notamment sur des filières aux enjeux environnementaux, sociaux et économiques. Pour ce faire, la majorité écologiste a jeté son dévolu sur deux sociétés : "Rebooteille" et "OYE Distribution".

Enjeux sociaux et environnementaux

La première collecte et réemploie des bouteilles et des contenants en verre. La SCIC créée en 2021 a adopté une logique d’économie circulaire et de réduction des déchets. "Elle propose un modèle alternatif au "jetable ", en privilégiant, partout où cela est possible, le réemploi et la réutilisation, plutôt que le recyclage", explique la métropole dans un communiqué. La seconde est née après la liquidation de la société de distribution de presse Presstalys en avril 2020, qui employait notamment 110 salariés à Vénissieux. 40 d'entre eux se sont mobilisés pour maintenir l'activité de l'entreprise en et ont créé OYE. À ce jour, la Métropole devient donc sociétaire et annonce une prise de participation dans ces deux coopératives. Sur le plan comptable, ce sont 30 000 euros qui seront injectés dans Rebouteille, et près de 60 000  dans OYE Distribution.

"La Métropole de Lyon s’engage à soutenir les entreprises innovantes qui répondent aux besoins quotidiens actuels ou futurs de nos habitants. En concrétisant ces prises de participation dans ces sociétés coopératives, nous accompagnons financièrement des projets ambitieux qui favorisent l’émergence d’une nouvelle filière d’économie circulaire et participent à la préservation de la liberté de la presse", souligne Emeline Baume, 1ère vice-présidente de la Métropole de Lyon déléguée à l’Économie.

 

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut