© William Pham

Métropole de Lyon : les pompiers mobilisés pour une suspicion de fuite de gaz à la gare de triage de Feyzin

En fin de matinée, ce dimanche 28 novembre, une vingtaine de sapeurs-pompiers ont été déployés sur la gare de triage de Sibelin, à Feyzin, après que des employés ont senti une odeur suspecte en provenance d’un train contenant du gaz. Il s’agissait finalement d’une fausse alerte. 

Ce dimanche matin, le site industriel de Feyzin a donné des sueurs froides aux autorités locales. Alertés par une odeur suspecte en provenance d’un train contenant du gaz de pétrole liquéfié (GPL), des employés de la SNCF travaillant sur la gare de triage de Sibelin, située non loin de la raffinerie de Feyzin, ont fait remonter leurs craintes. 

Afin de ne prendre aucun risque, du fait de la sensibilité du site, plusieurs mesures de précaution ont été prises : "confinement des agents SNCF, coupure de l’électricité sur site et interruption partielle de la circulation des trains", rapporte la Préfecture du Rhône. Dans le même temps, une vingtaine de sapeurs-pompiers, dont des membres de la cellule spécialisée en mesure d’explosivité et de produits toxiques, ont été déployés sur place pour enquêter. 

Un "site sensible"

Après une série de tests visant à mesurer "l’explosimétrie" et la  "toxicité" des lieux, les pompiers ont conclu à une fausse alerte, levant ainsi toute suspicion. L’exploitation du site a pu reprendre en début d’après-midi, aux environs de 13h30. 

Dans un communiqué, les autorités précisent que ce type d’intervention "s’inscrit pleinement dans la stratégie de prévention des risques initiée par le préfet avec l’ensemble des acteurs pour garantir la surveillance et la sécurité accrue de ce site sensible". 

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut