Meurtre de sang-froid à l'arme blanche

Cet employé de saisie sur informatique, discret et célibataire, gise dans sa voiture, à Craponne. Sa cage thoracique est perforée de vingt quatre plaies. D'après le médecin légiste, l'arme blanche en cause est un "couteau avec une lame d'au moins 8 cm et peut-être 12 cm".
Les experts concluent à un meurtre commis par la fenêtre de la voiture, alors que le conducteur, assis au volant, ne pouvait se défendre. Immédiatement, son voisin Jean-Louis Coqueron est suspecté. Peu de temps avant, l'homme avait proférer des menaces sur Daniel Mure voulant "le tuer", que son "différend avec Daniel Mure se terminerait au cimetière pour l'un et en prison pour l'autre". Tout ça pour une place de parking... Pour Me Yanina Castelli, l'un des deux avocats de l'accusé, "le simple fait de vouloir tuer quelqu'un ne signifie pas qu'il l'a tué" défendant qu'"il n'existe aucun élément de preuve contre l'accusé, seulement des suppositions". Réponse les 28 février, 1er et 2 mars devant la cour d'assises du Rhône.

Les autres affaires

Un million d'euros détournés
Une cadre quadra d'Alcion, un établissement chargé de gérer les comptes d'Adecco, le géant du travail temporaire, a été mise en examen et écrouée à la prison de Montluc. Elle est suspectée d'avoir détourné pas moins de 970 000 euros entre mars 2005 et novembre 2006, en maquillant des résultats à la baisse afin de diriger les bénéfices sur ses comptes. Son compagnon, qui n'a plus donné de signes de vie, est activement recherché.

Il aimait trop l'héroïne
La brigade anti-criminalité a interpellé, la semaine dernière, un conducteur de 32 ans à hauteur du boulevard Yves Farge (7e). Ils ont trouvé 42 grammes d'héroïne planqués dans une bonbonne thermo-soudée. Une perquisition menée par le groupe d'enquêtes antidrogue des 3e et 7e arrondissements, a permis de découvrir 100 grammes d'héroïne ainsi qu'une balance de précision chez le jeune homme. L'homme était en liberté conditionnelle depuis fin décembre 2006. Il a été condamné à 18 mois de prison ferme.

Abattus au fusil de chasse
Trois jeunes âgés d'une vingtaine d'années ont été abattus, samedi 24 février en fin d'après-midi à Sassenage. Leur voiture a d'abord été percutée par un autre véhicule. Plusieurs hommes en sont sortis et ont tiré à bout portant, avec des fusils de chasse. L'enquête, en cours, privilégie un règelement de comptes entre bandes rivales concernant le trafic de drogue de l'agglomération.

Coup de ciseaux fatal
Le jeune homme qui avait été frappé de plusieurs violents coups de ciseaux à la nuque, il y a deux semaines à Vaux-en-Velin, a succombé à ses blessures. Le présumé agresseur, 21 ans, est aujourd'hui poursuivi pour "meurtre" et non plus "tentative de meurtre".

à lire également
La cour d'assises de Lyon a condamné hier à 13 ans de réclusion criminelle, Laurence Blerreau pour le meurtre de son mari. Selon le magistrat, elle a « tué froidement » son mari de 37 coups de couteau à Thizy-les-Bourgs en septembre 2017.
Faire défiler vers le haut