Michaël Soler : ecrivainternet

Un drôle de vocabulaire, aussi cru que Céline, aussi coloré que Frédéric Dard. Mickaël Soler, c'est un drôle de garçon qui pousse dans l'écriture comme on pousse un cri. Quelque chose qui se cherche à travers les mots et à travers les images. Il a déjà réalisé deux courts métrages : L'imposteur et Prime Time. Il vient d'auto-éditer le premier tome des Sentiers d'la gloire , vendu 10 euros par internet, pour le faire connaître. Un livre noir et grinçant dédié à son " jumeau maléfique ". Pas un cadeau à faire pour Noël, mais de toutes façons c'était trop tard. Mais à découvrir par curiosité, pour voir un peu où va le mener ce travail. C'est du brutal, mais pas du brut. L'air de rien, la langue est très travaillée. Trois à quatre heures de table d'écriture par jour. Dernier né, son site internet www.lessentiersdlagloire.fr où tout est vrai et tout est faux. Le test de personnalité, les petites annonces, les forums, le casting aux enchères, tout est oeuvre d'imagination, cela donne une idée de l'univers dans lequel évolue le bonhomme. Mickaël Soler, c'est un lyonnais de banlieue avec une vraie boulimie de création.

Lire aussi Qui est Mickaël Soler ?

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut