MONTRER SES SEINS EST-IL REAC ?

Qui ? Les participantes à la "Grande Tétée", soutenue par la Leche League, une association "très" catholique, créée en 1956 aux Etats-Unis.

Belle campagne de communication, me direz-vous, un brin exhibitionniste, pour ces militantes d'un genre nouveau, qui enlèvent le haut pour : "mobiliser les professionnels de la santé et les pouvoirs publics sur les bienfaits de l'allaitement maternel", explique Isabelle Bidu, l'une des organisatrices de la Grande Tétée. Le tout immortalisé par une photo souvenir, à destination des médias, réunissant la centaine de participantes prévues, bébés aux seins tirant leur lait. Toutes sont des mamans énervées par la défection maternelle, qu'elles expliquent par "la libération féminine des années 70". Noëllie Chelouche, autre organisatrice de la manifestation à Lyon, ajoute même que "le féminisme a beaucoup dénigré l'allaitement. Les femmes ne devaient pas allaiter parce que ça n'était pas bien vu au travail ou pour sortir." Entre autres revendications : l'allongement du congé maternité, l'adoption d'une politique d'allaitement maternel, ou encore la possibilité de laisser l'enfant 24 heures par jour avec sa mère... Quand on sait que la Leche League prône l'allaitement pour une période d'au moins deux ans, on se dit que ces mamans exhibitionnistes militent pour être mieux confinées à la maison. Mais pour une fois elles sortent. Occasion à ne pas rater pour ceux qui veulent se rincer l'œil.

à lire également
Une Lyon Capitale 796
L’urgence écologique est au cœur de toutes les conversations, il n’y a pas un dîner où le sujet n’est pas abordé. Les résultats du dernier sondage Ifop-Fiducial que nous publions dans Lyon Capitale confirment, si cela était encore vraiment nécessaire, que l’écologie s’est définitivement invitée dans les prochaines élections municipales.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut