OL : le Grand Stade cherche encore son nom

Le président de l’Olympique lyonnais, Jean-Michel Aulas, a fait le point sur le “naming” du stade de Décines.

Les travaux du Grand Stade avancent à grands pas. Mercredi, en marge d'une conférence de presse commune avec la maire de Décines, Laurence Fautra, le président de l'Olympique lyonnais, Jean-Michel Aulas, a fait un point sur le “naming” du futur OL Land.

Alors qu'il y a quelques années Gérard Collomb avançait le nom de “stade des Lumières”, cette hypothèse semble écartée. Et il n'y aura pas un, ni deux, mais bien trois noms. Sans grande originalité, le parc dans son ensemble sera appelé "parc Olympique lyonnais". Pour ce qui est du camp d'entraînement professionnel, il portera "le nom d'une grande marque, qu'on pense avoir trouvée", précise Jean-Michel Aulas sans pour autant en divulguer le nom.

Aulas préférerait une marque française

Quant au stadium en lui-même, c'est encore un peu plus flou. "Il aura le nom d'une très grande marque, peut-être internationale, peut-être française", annonce Jean-Michel Aulas, avouant sa préférence pour une marque hexagonale. "Ce stade est idéalement placé, à proximité d'un aéroport et en bordure d'un périphérique où passent beaucoup de gens", autant d'arguments qui sollicitent "l’intérêt", selon le patron de l'OL, qui précise que pour l'instant aucun accord n'a été conclu. "On a encore le temps, estime M. Aulas, puisqu'on rentrera dans nos murs en janvier 2016. Il nous reste donc un peu moins d'un an pour trouver le namer [celui dont le nom sera associé à l’équipement sportif, en français] du stade."

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut