Hélène Dromain, la vice-présidente de la Métropole de Lyon en charge du tourisme, sur le plateau de 6 minutes chrono.

"On a une approche beaucoup plus globale du tourisme", explique l'écologiste Hélène Dromain de la Métropole de Lyon (vidéo)

Hélène Dromain, vice-présidente écologiste de la Métropole de Lyon, en charge du tourisme, des relations européennes et internationales, est l'invitée de la quotidienne de Lyon Capitale, 6 minutes chrono. Elle nous explique la vision et les ambitions des écologistes pour le tourisme de demain dans la Métropole de Lyon. "Le tourisme d'affaire peut être plus vertueux", souligne-t-elle.

La belle Métropole de Lyon attire. De plus en plus. Petits et grands. Malgré la crise covid-19, la Métropole de Lyon, a bien résisté dans le secteur du tourisme. De grands salons, comme le Sirha, Pollutec, ont pu se tenir cet automne. Le secteur du tourisme représente plus de 38 000 emplois dans la Métropole de Lyon, soit environ 6 % des emplois du territoire. C'est un secteur clé.

Le 13 décembre, l'exécutif écologiste de la Métropole de Lyon a présenté, et voté, son schéma de développement touristique pour les 5 prochaines années. Avec une ambition, faire de la Métropole de Lyon une référence du tourisme responsable. La Métropole de Lyon "veut accueillir plus et accueillir mieux".

Mais, concrètement, quelle est la vision des écologistes en matière de tourisme par rapport aux exécutifs précédents  ? "Il n'y a pas de révolution. Mais il y a quand même de gros changements. On a une approche beaucoup plus globale (du tourisme). Auparavant, le tourisme c'était l'affaire en gros de l'office du tourisme. Nous, notre schéma, nous l'avons monté avec les autres politiques publiques de la Métropole : les déchets, les déplacements, l'insertion professionnelle... C'est une vision globale. Nous allons aussi largement diversifier l'offre pour montrer à l'ensemble des visiteurs tout l'intérêt que présente la Métropole en dehors du centre de Lyon, qui est magnifique et qu'on va continuer à promouvoir, mais si on veut que les gens restent plus longtemps, il faut aussi qu'ils profitent du reste de la Métropole", explique Hélène Dromain, la vice-présidente écologiste de la Métropole de Lyon en charge du tourisme, dans 6 minutes.


"Le tourisme d'affaire peut être plus vertueux, les salons et congrès plus responsables"

Hélène Dromain, vice-présidente de la Métropole de Lyon en charge du tourisme


Pour faire, de Lyon, la référence du tourisme responsable, la Métropole de Lyon a défini quatre grands objectifs : un tourisme équilibré et plus résilient pour affronter les crises, un tourisme porteur d’emplois et de ressources, un tourisme écologiquement et socialement plus vertueux : accélérer la transformation des pratiques et un tourisme inclusif, participatif et respectueux pour les habitants de la Métropole.

"Nous avons rencontré les maires des 59 communes de la Métropole de Lyon pour bâtir ce schéma, et nous leur avons demandé quels étaient chez eux les atouts à mettre en avant. Il va y avoir un nouveau sentier de grande randonnée l'année prochaine, le GR 169, le tour de la Métropole de Lyon", poursuit Hélène Dromain.

En 2019, le tourisme avait généré 8,5 millions de nuitées marchandes dans la Métropole de Lyon, dont 65 % liées au tourisme d'affaire. "Le tourisme d'affaire peut être plus vertueux. Les salons, les congrès peuvent être organisés de manière plus responsables, avec des circuits courts", conclut Hélène Dromain.

 

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut