On se melede tout

Mardi, il tombe trois gouttes sur les algécos de la place Bellecour. Aussitôt, panique à bord, toute l'équipe se précipite chez le marchand de chaussures pour s'équiper « paysan ». Et on les retrouve quelques minutes plus tard avec leurs costumes gris de technocrates parisiens enfoncés dans des bottes en caoutchouc vert de laboureur bressan. Un peu de boue, et ils prennent la place Bellecour pour un champ de betteraves. Si l'idée c'était d'avoir l'air con, c'est fait. Ensuite ?

Sac en croco

Concert de regrets sincères devant le retrait d'Anne-Marie Comparini de la course aux municipales. Déluge de larmes de crocodiles, de quoi re-mouiller la place Bellecour. S'il y avait eu autant de monde pour la soutenir quand elle était candidate, elle aurait été élue. Mais les crocodiles, ça aussi des dents. Et les ambitions son déjà là pour essayer de prendre sa place. Ca nous promet une jolie course en sac.

Taxi striker

Lundi c'est ravioli et mercredi : grève des taxis. Pas contents de leur rendez-vous avec la ministre de tutelle Michèle Alliot-Marie. Et fâchés par les paroles présidentielles sur « les rentes de situation ». D'habitue c'est les TCL qui font le coup. Mais ils doivent se réserver pour le 8 décembre. Beau bordel en perspective quand même. D'autant que la météo annonce de la pluie. Faudra faire à pied. Et avec les bottes en caoutchouc, pour ceux qui en ont.

Perben se met en quatre

A la Manufacture des Tabacs samedi, il a présenté son programme : « famille, écologie, rayonnement et bonheur partagé ». Bonheur partagé ? Ça fait pas un peu soixante-huitard comme idée ? Faites tourner ! On est sûr qu'il n'y avait que du tabac dans la Manu ?

Bonneteau

Avec ce défilé de ministres à Lyon : Christine Albanel, Christine Boutin, Fadela Amara, Rachida Dati, il se joue une petit jeu de bonneteau entre Collomb et Perben. Tu m'as vu ? Je ne suis pas là. Et si me voilà ! Le premier se débrouille pour que l'autre ne soit invité nulle part. Et l'autre profite de ses relations ministérielles pour taper l'incruste partout. Ca les amuse.

Faire défiler vers le haut