Laurent Wauquiez, au mont Mézenc © AFP

Pécresse ? "Elle finira 4e et encore", selon des propos rapportés, Wauquiez penserait déjà à l'après

Largement réélu en 2021 à la tête de la 2e région la plus peuplée de France, Auvergne-Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez pourrait vouloir jouer un rôle national dans la reconstruction de la droite en cas d'échec de Valérie Pécresse à la présidentielle.

Le meeting de Valérie Pécresse, dimanche dernier au Zénith de Paris, a été largement critiqué par nombre d'observateurs. La candidate LR est à la peine dans les sondages, avec environ 15% des voix. "Ce meeting est une catastrophe", aurait confié Laurent Wauquiez, le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, à des proches, dans des propos rapportés par Le Canard Enchaîné. "Elle finira quatrième et encore. En espérant que (Jean-Luc) Mélenchon ne remonte pas trop", aurait-il encore ajouté. La candidate LR est actuellement au coude-à-coude dans les sondages avec Marine Le Pen et Eric Zemmour, et loin derrière Emmanuel Macron.

Ensuite, l'enjeu est la reconstruction de la droite en cas de défaite à la présidentielle. "Ensuite, il n'y aura plus qu'à se baisser pour ramasser le parti. Et ce n'est pas ce c.. de (Xavier) Bertrand qui m'empêchera de le faire", aurait-il encore asséné, toujours selon le Canard Enchaîné.

Laurent Wauquiez, 46 ans, a été président des Républicains entre décembre 2017 et juin 2019. Il avait démissionné en 2019 après le fiasco des européennes pour LR où la liste conduite par François-Xavier Bellamy n'avait recueilli que 8,5% des voix, très loin des listes RN (23,3%) et LREM (22,4%).

Il est président de la région Auvergne-Rhône-Alpes depuis 2016, la 2e région la plus peuplée de France. Il a été largement réélu en 2021.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut