Lyon : végétalisation, espaces publics... Tout savoir sur la transformation de la Part-Dieu prévue pour 2029 (photos)

La Métropole et la Ville de Lyon ont annoncé, lundi 20 juin, avoir retenu un groupement de paysagistes pour transformer les espaces publics du quartier de la Part-Dieu. Un projet destiné à rendre le secteur plus agréable pour les piétons, plus frais et plus perméable.

Lundi 20 juin, la Ville et la Métropole de Lyon ont annoncé les grandes lignes du "projet urbain" autour du quartier de la Part-Dieu. Au total, le plan prévoit 15% d'espaces publics en plus ainsi que 9 600 m2 de canopée, 2144 arbres plantés en 2030,  67 200 m2 de surfaces perméables ou encore 120 000 m2 d'espaces piétons. "Une révolution paysagère" menée par les deux collectivités et SPL Lyon Part-Dieu, qui a retenu le groupement mandaté par l'Atelier Jacqueline Osty et associés à l'issue d'une consultation de marché de maîtrise d'œuvre.

 Carte des espaces publics à venir @Métropole de Lyon.

L'objectif affiché est clair : " On voulait donner plus de places aux piétons et transformer ce quartier en quartier à vivre. La Part-Dieu, c'est aussi une porte d’entrée dans la ville, dès la sortie de la gare on veut retrouver un paysage agréable. Pour permettre de voir que quand on arrive dans cette ville on s’y sent bien", a ainsi expliqué Grégory Doucet, maire écologiste de Lyon, depuis la nouvelle maison du projet de la Part-Dieu où les concertations avec les habitants seront tenues.

Fin des travaux en 2029

Aux côtés du président de la Métropole Bruno Bernard, l'édile a dévoilé les orientations portées par les paysagistes choisis pour végétaliser au mieux le secteur. En clair, les premières missions se concentreront sur l'avant-projet de la place des Martyrs de la Résistance pour une fin des travaux d'ici 2024. Suivront alors les premières études sur le doublement de place du Lac, où un parc urbain de 2 hectares viendrait remplacer la cité administrative. L'opération sera menée par la SPL Part-Dieu.

Vue dessinee extension Lac aerien ©Colas Vienne Chantier graphique

Une fois les travaux de la tour To-Lyon finalisés en 2023, les premières concertations liées à la création du boisement Bouchut seront engagées. Il s'agit d'un espace végétalisé en lieu et place de l'actuelle base de vie de chantier." L'idée est de mettre en place une grande diversité végétale. On veut amener de la fraîcheur dans un endroit où on ne trouve que des sols infertiles", a ainsi expliqué le chef de l'exécutif métropolitain. Le chantier commencera une fois la nouvelle tour To-Lyon achevée.

 Vue dessinée boisement Bouchut ©Colas Vienne Chantier graphique

Autre projet à venir : l'agrandissement d'un peu plus d'un hectare de l'esplanade Mandela au niveau du secteur sud-est de Part-Dieu. Pour l'heure, impossible de prévoir un coût global pour ces opérations, puisqu'un budget sera alloué à chaque intervention.

Esplanade-Mandela @myluckypixel

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut