(photo : Florent Deligia)

Pollution : à Lyon, le beau temps favorise la formation d'ozone

La qualité de l'air est dégradée ce mardi à Lyon. Explications.

Après l'épisode des poussières du Sahara la semaine dernière (décryptage à retrouver ici), la qualité de l'air est dégradée à Lyon ce mardi.

"Lundi 21 mars, après une matinée encore nuageuse sur la partie Est de la région, le beau temps s’installe et favorise la production photochimique d’ozone. Le vent prévu favorise la dispersion des autres polluants et notamment des particules. Les indices de la qualité de l’air pourraient être moyens à mauvais", explique le laboratoire Atmo-Auvgerne-Rhône-Alpes, spécialiste de la qualité de l'air dans la région.

"Mardi 22 et mercredi 23 mars, le beau temps printanier favorise la formation d’ozone qui reste le polluant majoritaire. La qualité de l’air pourrait être moyenne jusqu’à mauvaise", poursuit le laboratoire.

Lire aussi : Météo : pourquoi le ciel de Lyon est jaune orangé ? On vous explique (photos)

Qualité de l'air à Lyon : comment est évaluée la pollution ? Décryptage de Lyon Cap'

---

POUR ALLER PLUS LOIN

Marine Latham, la directrice générale d'Atmo-Auvergne-Rhône-Alpes, était l'invitée de la quotidienne de Lyon Capitale, 6 minutes chrono, mercredi 2 février. Elle explique le rôle essentiel joué par Atmo dans la surveillance de la qualité de l'air à Lyon et dans la région.

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut