Pollution à Lyon © Florent Deligia

Pollution à Lyon : les sables du Sahara aggravent la situation

Ce vendredi 24 janvier, l'indice de la qualité de l'air à Lyon est de 99. Le pic de pollution touche son niveau le plus haut.

Le pic de pollution aux particules fines grimpe en intensité à Lyon. Selon Atmo-Auvergne-Rhône-Alpes, l'indice ce vendredi est de 99, juste en dessous de la barre des cent. Au-delà, l'air est considéré comme particulièrement mauvais. Ce symbole sera-t-il franchi ?

"Jeudi 23 janvier, le seuil d'information pour les particules PM10 a été franchi sur une large part du territoire régional, en lien avec la présence d'inversions de températures marquées à très faible altitude, piégeant la pollution sous un "couvercle" virtuel. Le seuil d'alerte réglementaire a même été dépassé sur le bassin lyonnais Nord Isère et en Vallée du Rhône. Le centre de la région est particulièrement impacté et des apports de particules sahariennes semblent amplifier le phénomène global dans notre région. Vendredi 24 janvier, les conditions météorologiques restent favorables à l'accumulation des polluants émis dans les basses couches, les concentrations de particules fines devraient donc rester élevées", précise Atmo-Auvergne-Rhône-Alpes.

En plus des particules fines issues du chauffage et du trafic routier, celles venues du Sahara sont donc présentes dans l'air. Ces particules du désert restent grosses, parfois visibles sur les parebrises ou tables en extérieur. Selon Atmo, "elles ont moins de facilité à pénétrer dans les organismes que les particules plus petites issues de phénomènes de combustion (chauffage au bois ou des émissions automobiles)". Néanmoins, si leur présence est tolérée par la majorité des organismes en temps normal, associées aux plus petites, elles aggravent la situation actuelle.

Pour l'instant, pour samedi, l'indice prévisionnel est de 97, avant une possible petite amélioration dimanche et un indice prévu de 91. La pluie ou des vents forts permettraient de faire "sauter" le couvercle.

1 commentaire
  1. Limas69 - 24 janvier 2020

    Ben, ils roulent à quoi les chameaux du Sahara ??

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut