Pollution : la poussière s'installe

Depuis huit jours, chauffage, trafic automobile et conditions météo ont eu raison de la qualité de l'air des zones les plus urbanisées. Et les observateurs ne prévoient aucune amélioration d'ici la fin de semaine. Aujourd'hui, l'indice de pollution de l'air est de 8 sur 10 dans le Rhône, soit alarmant. Si ce chiffre est souvent atteint lors des canicules estivales, il l'est beaucoup plus rarement en plein hiver. Et pour cause, il ne s'agit pas du tout du même phénomène. L'anticyclone qui couvre la région stagne, les températures sont plus chaudes en altitude qu'au ras du sol, la masse d'air plaquée au sol ne bouge pas. D'après la Coparly (contrôle de la pollution atmosphérique), il faut remonter au moins dix ans en arrière pour retrouver un tel épisode en Rhône-Alpes.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut