Métropole de Lyon vue du ciel

Près de Lyon : l'état de catastrophe naturelle reconnu dans plusieurs communes de la région

Cette reconnaissance est liée à des mouvements de terrain différentiels causés par la sécheresse et la réhydratation des sols.

L'Etat a reconnu Villefranche, Bully et Saint-Germain-Nuelles comme étant en état de catastrophe naturelle. Un arrêté interministériel, en date du 24 novembre et publié au Journal officiel ce jeudi, explique cette reconnaissance par " des mouvements de terrain différentiels consécutifs à la sécheresse et à la réhydratation des sols " survenus dans ces communes.

Villefranche a été touchée du 1er janvier 2019 au 31 mars 2019, celle de Bully du 1er avril 2019 au 30 juin 2019 et celle de Saint-Germain-Nuelles du 1er avril 2019 au 30 juin 2019.

Le communiqué publié stipule que " les sinistrés concernés disposent d’un délai de 10 jours, à compter de la publication de l’arrêté, pour faire parvenir à leur compagnie d’assurances un état de leurs pertes, afin de bénéficier des dispositions de la loi n° 82-600 du 13 juillet 1982, relative à l’indemnisation des victimes de catastrophes naturelles ".

Francheville, victime d'inondations et de coulées de boue le 1er juillet 2020, n'est en revanche pas reconnue comme étant en état de catastrophe naturelle.

Faire défiler vers le haut