Prix des lunettes : 10 % de fraude chez les opticiens du Rhône

Du flou dans le prix des lunettes. L'association UFC-Que Choisir a mené une enquête (nationale et locale) auprès des opticiens. 8 professionnels indépendants et 13 boutiques sous enseigne ont été visités en novembre 2013 dans le Rhône. "La vision réelle des prix est brouillée par la multiplication des promotions", note l'association de défense des consommateurs. C'était le cas dans 71 % des magasins rhodaniens où, le plus souvent, une deuxième paire de lunettes était offerte. "Cette pratique n'a de gratuité que l'apparence, puisque l'UFC-Que choisir a montré que son coût se répercutait sur la première paire (12 euros en moyenne)", indique le dossier de presse.

Comment les opticiens grugent les mutuelles

Il y a pire : la fraude aux complémentaires santé. Les bénévoles de l'association ont tenté les professionnels en choisissant une monture dont le prix dépassait le plafond de remboursement. Un moyen habile de jauger la réaction des opticiens. "Dans 10 % des cas, le vendeur a spontanément proposé à l'enquêteur de falsifier la facture envoyée à la complémentaire santé, pour augmenter le remboursement perçu", raconte UFC-Que choisir. En l'occurrence, il s'agissait le plus souvent d'amoindrir le prix de la monture et d'augmenter celui des verres, généralement mieux pris en charge. Mais, selon l'association, ces pratiques ne sont pas sans effet sur les cotisations demandées par les mutuelles : la fraude coûterait aux assurés 142 millions par an.

UFC-Que choisir espère se faire entendre, alors que le Gouvernement songerait à plafonner les remboursements par les mutuelles dans l'espoir de faire baisser les prix. L'association propose plutôt de constituer des "réseaux de soins", qui lieraient certaines enseignes à certaines mutuelles. "On pourrait faire chuter les prix de 30 à 40 %", pense un responsable d'UFC-Que choisir que nous avons contacté.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut