Rassemblement pour les mineurs turcs samedi place Bellecour

Plusieurs associations turcophiles appellent au rassemblement ce samedi à Lyon. Elles accusent le gouvernement d'être directement responsable de la catastrophe minière survenue mardi dans l'ouest de la Turquie.

La catastrophe minière survenue en Turquie mardi 13 mai a des résonances en France. Près de 300 mineurs ont trouvés la mort dans l'effondrement de leur mine dans l'ouest du pays et d'autres sont encore ensevelis. En Turquie, les syndicats et proches des victimes manifestent contre le gouvernement, qui leur oppose la police.

A Lyon, plusieurs associations se sont unis à l'initiative du Centre Culturel des Alevi de Lyon (CCA) pour appeler à un rassemblement à Lyon, place Bellecour, le samedi 17 mai à 14 h. Cet appel est soutenu par l'UD-CGT Rhône, la Ligue des Droits de l'Homme, le NPA et le Front de Gauche.

La privatisation des mines a entrainé une dégradation des conditions de travail

Mehmet Demirbas, président du CCA de Lyon et syndicaliste CGT, dresse un lien direct entre la politique du parti conservateur au pouvoir, l'AKP, et la catastrophe : "Depuis 2002 et sa prise de pouvoir, l'AKP n'a cessé de privatiser les entreprises publiques, comme les mines. On a vu les coûts du travail baisser dans ces secteurs privatisés, ce qui implique des conditions de travail qui se dégradent, plus de sous-traitance et une dérégulation du travail. Il n'y a plus aucun contrôle ! Par exemple, le patron de la mine ne savait même pas combien d'hommes étaient sous terre". Selon les chiffres des associations lançant l'appel à la mobilisation, le nombre de mineurs décédés a augmenté de 40 % entre 2002 et 2011.

Le rassemblement de demain est donc l'occasion de s'unir avec les manifestants de Turquie contre un gouvernement qui réagit "de façon dictatoriale".

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut