Règlement de comptes sanglant

D'après les premières constatations, il s'agit d'un homme d'une trentaine d'années, tué par balles, et probablement roué de coups avant sa mort. Son corps, enveloppé dans des sacs plastiques, a été aperçu lundi de Pâques par des passants, en-dessous du pont Morand, dans le 1er arrondissement.

La direction interrégionale de la police judiciaire, en charge de l'enquête, a rapidement identifié la personne comme étant un homme habitant le 8e arrondissement. Son casier judiciaire n'est pas vierge puisque l'homme a été impliqué, il y a quelques années, dans un gros trafic de stupéfiants.

"L'enquête est en cours, explique-t-on à l'Hôtel de Police Marius Berliet. L'origine est criminelle, il s'agit certainement d'un règlement de comptes".

La police scientifique devrait, à Ecully, analyser les sacs plastiques pour relever d'éventuelles traces papillaires permettant de confondre les coupables.

A Lyon, deux gros dossiers en cours d'instruction concernent le grand banditisme de banlieue. L'un d'eux retient toute l'attention du Parquet : il s'agit d'un double meurtre perpétré à Tassin-la-Demi-Lune, fin 2005. Deux hommes originaires de Vénissieux, impliqués dans un trafic de drogue, avaient été criblés de balles de 9 mm. Y-a-t-il un lien entre les deux affaires ?

Ça s'est passé près de chez vous...

Usurpation d'identité

Un homme d'origine comorienne, qui travaille depuis treize ans pour les HCL, est aujourd'hui menacé d'expulsion du territoire français. Ancien gendarme, il avait fui son pays en 1983 où il était menacé de mort. Il sera fixé sur son sort le 25 avril.

Baston mortelle

Deux hommes, dont l'un a été mis en examen vendredi dernier, sont soupçonnés d'avoir participé à une bagarre ayant entraîné la mort d'un homme de 58 ans, à Lachassagne.

Echauffourées

Deux mineurs de 17 ans, originaire de Vaulx-en-Velin, ont été interpellés par la brigade de sûreté départementale pour avoir participé à des violences urbaines, en début de semaine dernière. Des forces de l'ordre et plusieurs bus avaient été caillaissés.

Rodéo auto

Un automobiliste d'une trentaine d'années a été arrêté à Bourg-en-Bresse après un long rodéo sauvage en centre-ville, devant la police, impuissante. L'homme souffre apparemment de troubles psychiatriques. Il reste néanmoins en prison jusqu'au 18 mai, date de son jugement.

à lire également
Le vent souffle fort à Lyon ce dimanche. Des rafales jusqu'à 70km/h sont attendues cet après-midi. Le département du Rhône est placé en vigilance jaune "vent violent" par Météo France.
Faire défiler vers le haut