Revue de blogs Philo, fringues et concert

Verdict : "Avouons que Sarkozy mérite la moyenne à l'épreuve de philo tant, malgré un début d'oral difficile, il a su se défaire d'un professeur émerite bien plus cultivé mais bien moins agile et roublard que lui". (jysecheresse.com)

Moins philosophiques, les élus FN de Villeurbanne s'attachent au détail vestimentaire. Ils notent que Ségolène Royal est arrivée au Parlement des banlieues de Villeurbanne "en col roulé et veste en cuir noir ; histoire de faire quartier, elle a choisi le même accoutrement que portait Al Pacino pour jouer un bandit portoricain dans "l'impasse" !"

Et encore on a échappé au pire elle aurait pu venir avec François Hollande vêtu en SCARFACE version 83 !" ajoutent-ils. (fnvilleurbanne.hautetfort.com)

Le maire de Lyon PS Gérard Collomb (gerardcollomb.com) et son rival UMP Dominique Perben évoquent tous deux le 50e anniversaire de la disparition d'Edouard Herriot. Quand Perben se souvient "du maire de Lyon, attaché à la modernisation de sa ville, à la solidarité sociale, à son rayonnement universitaire", Collomb se rappelle de l'homme qui disait : "je chéris Lyon comme on aime une femme".

Culture résolument pop pour Thierry Braillard (PRG), ébloui par le concert lyonnais de Michel Polnareff : "un moment inoubliable et rempli d'émotions" écrit-il, avant de confier ses premiers émois : "durant mon adolescence, la musique de Michel Polnareff a bercé mes moments de solitude, m'a procuré ce plaisir intime et intense que la musique suggère" (thierrybraillard.com). L'adjoint lyonnais a-t-il arrêté les plaisirs solitaires quand Polnareff est parti aux Etats-Unis ?

à lire également
Circulation à Lyon la nuit © Tim Douet
Si Gérard Collomb a fait de l'Anneau des sciences de Lyon le point central de sa campagne, un décalage semble se creuser avec les principales attentes des Lyonnais. Ce projet d'autoroute pour boucler le périphérique ne remporte pas l'adhésion selon un sondage. 
Faire défiler vers le haut