Alexandre Vincendet © Tim Douet

Rhône : des exclusions à venir chez les Républicains

La Fédération des Républicains du Rhône et de la Métropole de Lyon demandent l’exclusion de 7 de ses adhérents qui ont rallié des listes concurrentes en vue des élections à venir.

Les Républicains du Rhône et de la Métropole de Lyon se réunissaient ce vendredi 13 décembre à l’initiative de leur président Alexandre Vincendet, qui a demandé l’exclusion de 7 membres du parti ayant rallié des listes concurrentes. Dans un communiqué de presse, la fédération précise :

A Jonage, commune dans laquelle les Républicains ont investi Monsieur Laurent Chervier,

  • Il est demandé l’exclusion des Républicains de Monsieur Lucien Barge, Maire, qui a rallié la liste de Gérard Collomb pour les prochaines élections Métropolitaines.

A Chassieu, commune dans laquelle les Républicains ont investi Madame Sylvaine Coponat,

  • Il est demandé l’exclusion de Monsieur Jean-Jacques Sellès, élu Maire en 2014 avec le soutien de l’UMP mais qui a rapidement rejoint la majorité à la Métropole et soutien officiellement Gérard Collomb.

A Saint-Genis-Laval, commune dans laquelle les Républicains apportent leur soutien à Madame Marylène Millet,

  • Il est demandé l’exclusion de Monsieur Aurélien Calligaro, adhérent Les Républicains qui a annoncé son ralliement à Monsieur Roland Crimier, Maire LREM sortant.

A Vénissieux, commune dans laquelle les Républicains ont investi Monsieur Christophe Girard,

  • Il est demandé l’exclusion de Messieurs Jean-Pierre Communal-Haour, Mustapha Ghouila et Hervé Cabrelli, adhérents Les Républicains qui ont rejoint la liste d’Yves Blein, candidat LREM aux élections municipales. Il est à noter que Monsieur Jean-Pierre Communal-Haour avait déjà été exclu de l'UMP en 2006 suite à son élection à la communauté urbaine de Lyon avec les voix du Front National. Monsieur Mustapha Ghouila avait pour sa part annoncé en janvier 2018 dans le mensuel Mag2Lyon, rendre sa carte des Républicains suite à des discordances avec Laurent Wauquiez.

Pour la Métropole de Lyon et la ville de Villeurbanne,

  • Il est demandé l’exclusion de Madame Martine Maurice, conseillère métropolitaine qui a quitté le groupe Les Républicains et apparentés après avoir échoué à obtenir la tête de liste métropolitaine sur sa CTM et qui soutient désormais la liste de Monsieur Prosper Kabalo, premier adjoint de Jean-Paul Bret.

Pour justifier ces demandes d'exclusion, Alexandre Vincent a expliqué que "Les élections sont malheureusement souvent l’occasion pour certaines personnes de renier leurs convictions en échange d’une position favorable sur une liste. Cette conception de la politique n’est pas celle que nous partageons".

 

1 commentaire
  1. Galapiat - sam 14 Déc 19 à 10 h 42

    ils existent les "gilets jaunes" fort honorables ils défendent une cause à laquelle ils croient , tord ou raison là n'est pas le débat et puis les "jaunes" ceux qui font passer leur carrière avant leurs convictions.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut
Pub Akcelo