Menace de mort tagué contre le maire de Rillieux-la-Pape

Rillieux-la-Pape : Le maire, Alexandre Vincendet, menacé de mort

Après un vendredi soir sous tension à Rillieux-la-Pape, le maire de la commune a reçu des menaces de mort sous forme de tags sur des murs du quartier des Alagniers.

Le maire de la commune de Rillieux-la-Pape, Alexandre Vincendet, a été la cible de tags menaçants dans le quartier des Alagniers, lieu des incendies de voitures dans la soirée de vendredi. Sur l'un des murs il est inscrit : "Le maire on va te couper la tête", quand sur un autre bâtiment c'est la police municipale qui se trouve être le sujet d'un autre graffiti "La municipale on va vous bruler".

Les différentes marques de haines ont été inscrites sur les murs de la Maison Pour Tous des Alagniers ainsi que sur l’école du quartier.

La réaction du maire dans un long message sur Facebook

Alexandre Vincendet n'a pas tardé à réagir sur sa page Facebook après la découverte de ces tags :

"En ce qui me concerne, j’ai également été de nouveau menacé de décapitation. Bien entendu, je porterai plainte pour ces faits intolérables [...] je ne baisserai jamais les yeux face à ces délinquants dont la place n’est plus dans nos rues, mais en prison."

Selon le maire, ces tags ne sont que la réaction des différentes interpellations d'individus suite aux incendies de véhicules et aux dégradations du mobilier urbain de vendredi soir. Il ajoute dans son message que certains auteurs des faits auraient justifié ces actes par "un manque d’activités proposées aux jeunes du quartier".

 

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut