Christophe Guilloteau
@Tim Douet

RSA : Christophe Guilloteau veut intensifier les contrôles

Christophe Guilloteau était l'invité de l'Autre Direct. Le nouveau président du conseil départemental du Rhône a déclaré, comme objectifs prioritaires, vouloir une meilleure gestion du département, intensifier les contrôles autour du RSA et améliorer les transports sur le territoire.

Christophe Guilloteau s'est également empresser de rencontrer Gérard Collomb, comme il l'avait annoncé, pour définir au mieux le nouveau budget du département, amputé désormais de la métropole de Lyon.

Par ailleurs au sujet des élections régionales en décembre prochain, l'élu UMP, qui soutient pleinement Laurent Wauquiez, souhaite une liste d'union dès le premier tour avec l'UDI.

7 commentaires
  1. SophieV - mar 28 Avr 15 à 11 h 45

    C'est les élections, on ressort le vieux serpent de mer de la droite.... moi, je veux intensifier les contrôles sur les salaires, avantages et petits cadeaux des élus.

  2. LYOCAL - mar 28 Avr 15 à 17 h 30

    Il est grand temps mais sans embauché bien sur n'est ce pas

  3. FEFI - mar 28 Avr 15 à 17 h 46

    Bien d'accord, mais la chasse aux très petit fraudeurs ne cache-t-elle pas la complaisance avec les très grands fraudeurs?

  4. LYOCAL - mar 28 Avr 15 à 17 h 53

    Des allocations malgré un départ au jihad? un (député UMP des Français établis hors de France) et un (député UMP des Français de l'étranger) doivent déposer conjointement une résolution à l'Assemblée avant la fin de la semaine sur la question des allocations familiales, qui continueraient à être versées à des Français partis faire le jihad. Objectif: permettre aux parlementaires d'enquêter sur ces soupçons de versement. La règle veut que lorsqu'un citoyen part plus de quatre mois à l'étranger, les allocations, y compris le RSA, cessent de lui être versées. Mais, dans la pratique, les choses se compliquent.

  5. LYOCAL - mar 28 Avr 15 à 18 h 03

    le RSA Le Revenu de Solidarité Active plus connu sous RSA est une mesure d’accompagnement pour les personnes sans ressources ou à ressources limitées. Cette rémunération est entrée en vigueur en juin 2009 en remplacement au RMI Revenu Minimum d’Insertion. Il est très important aux yeux de ses bénéficiaires, même si elle essuie de temps à autre des critiques de la part de ses détracteurs. Dans ces circonstances, l’on se pose des questions quant à son avenir d’autant plus que certains se font un plaisir de le nommer Revenu Sans Avenir.

  6. prdepoint - mer 29 Avr 15 à 16 h 49

    En tous cas, pas de danger que C. Guilloteau devienne un profiteur du système à 500 euros par mois : s'il perd l'un de ses deux mandats (député et président du CG du Rhône), il aura toujours l'autre. D'ailleurs, je serais curieux de savoir s'il bosse sérieusement sur les deux. Bref, notre tartuffe rhodanien maîtrise l'art de se mettre à l'abri...et de mettre à l'abri sa famille, puisque sa fifille Maryll, conseillère du 2e arrondissement, est l'une des assistantes parlementaires de papa. Ou comment profiter des généreuses (lorsqu'il s'agit des politiques !) subsides de l'État en famille. Bon, vous me direz que c'est toujours mieux que Marie-Christine Arnautu qui emploie le majordome de JM Le Pen en tant qu'assistant parlementaire au Parlement européen.

  7. prdepoint - mer 29 Avr 15 à 16 h 52

    On ajoutera rapidement qu'à notre connaissance C. Guilloteau semble constituer, au même titre que Manuel Valls ou Cambadélis, le prototype du politique hors-sol : d'ailleurs, la rubrique 'profession' de sa page wikipedia reste mystérieusement absente. Ce Monsieur n'aura t-il donc jamais travaillé en dehors la politique ?! Sa fille compte t-elle marcher dans les pas de papa ?

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut