societeSITL

SITL : rassemblement intersyndical demain devant le tribunal

Alors que le tribunal de commerce de Lyon doit statuer demain, mercredi 30 avril, sur le futur de SITL (ex-Fagor Brandt), les syndicats demandent un report d'audience faute d'offre recevable.

Depuis début novembre, 420 emplois sont menacés au sein de l'usine SITL (Société d’Innovation et de Technologie de Lyon, ex-Fagor Brandt), placée en redressement judiciaire le 2 janvier dernier. Demain, mercredi 30 avril, le tribunal de commerce de Lyon doit examiner les différentes offres de reprise du site industriel. Les potentiels repreneurs avaient en effet jusqu'au 14 avril pour déposer leurs propositions.

Mais pour les syndicats, aucune ne serait "juridiquement recevable" car elles manqueraient de financement. L'intersyndicale (CGT, CFE-CGC, FO et SUD) demande donc un report d'audience. La manifestation partira de l'usine à 13h pour rejoindre la place Guichard, non loin du tribunal situé rue Servient (Lyon 3e), à 14h30.

Par ailleurs, les salariés attendent toujours une autorisation de Cevital, principal repreneur de Fagor Brandt, pour permettre de réaliser le projet "novateur et écologique" de remanufacturing des lave-linge. Il s'agirait de récupérer de vieilles machines à laver pour les recycler, ce qui maintiendrait la production sur Lyon. Selon les syndicats, "370 salariés sont toujours au chômage partiel, jusqu’à fin avril, avec une perte de salaire de 10 à 20 %, pour la grande majorité d’entre eux".

Lire aussi : SITL : les syndicats reçus par le préfet

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut