SOS-RACISME MENACE PERBEN

De grandes voix à la droite de l'échiquier politique n'avaient pas hésité à s'exprimer. Anne-Marie Comparini, bien sûr, mais également toute une partie du RPR de l'époque. Et pour cause, c'est pour les républicains, que l'on trouve aussi bien à droite qu'à gauche, un honneur de préférer céder un poste de pouvoir que de se compromettre avec l'inacceptable.

Qu'est-ce que Monsieur Perben a retenu de cette période ? Que le cordon sanitaire républicain était un tribut trop lourd à payer à un échec redouté dans sa volonté d'accéder au fauteuil de maire de Lyon ? Car l'alliance que Monsieur Perben commence à dessiner avec le MPF n'est bien pour nous qu'une pêche nauséabonde en eaux troubles !

Car que veut dire Monsieur Perben quand il dit avoir " une vraie convergence sur le projet " avec le MPF ? Rappelons quand même 2 ou 3 réalités pour ceux qui nous diraient que " le MPF, c'est moins pire que le FN " : De Villiers s'acharne sur les musulmans et les populations issues des immigrations maghrébine et africaine dans nombre de ses interventions et son mouvement a récupéré nombre d'élus et d'adhérents et jusqu'à son secrétaire national dans les rangs du Front National !

Quant à ce fameux " projet " dans lequel Monsieur Perben trouve des "convergences ", rappelons que le projet du MPF est pour la limitation des allocations familiales aux seules familles françaises, l'enseignement des valeurs patriotiques, la double peine, l'interdiction de toute construction de mosquées ou la dissolution de toutes les associations qui aident les sans-papiers... Monsieur Perben se serait-il alors abaissé à accepter ces éléments centraux du programme du MPF ?

L'alliance avec les millonnistes était déjà " limite ", mais là, trop, c'est trop ! Si Monsieur Perben s'entêtait dans cette voie, nous serions alors amenés à nous inviter dans le débat des municipales car nous ne pouvons pas, dans notre ville, laisser les valeurs de la République être fragilisées par des alliances aussi nauséabondes. Monsieur Perben, vous avez été le Garde des Sceaux qui a alourdi les peines qui punissaient la discrimination raciale. Etes-vous toujours cet homme ou l'intérêt électoral vous a-t-il définitivement aveuglé ? Serez-vous l'homme du trait d'union entre l'UMP et l'extrême droite ?"

M. Perben si vous ne revenez pas sur votre décision, SOS RACISME s'engagera et fera campagne contre le MPF et l'UMP lors des municipales de 2008.

Loïc Rigaud, directeur de SOS Racisme Rhône

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut