TABLEAU D'HONNEUR

Les négociations et les tours de table ont duré plusieurs mois. La fuite en Egypte de Nicolas Poussin, classé Trésor national, a été cédé par son propriétaire pour 17 millions d'euros. Le tableau viendra rejoindre, dans quelque temps, la collection de peintures du XVIIe siècle du Musée des Beaux-arts de Lyon, une des plus riches d'Europe.
Pour la première fois, deux musées, celui de Lyon et Le Louvre, ont conjugué leurs efforts pour réunir les fonds nécessaires à l'achat de cette oeuvre. Il s'agit, d'ailleurs, de la plus importante opération de mécénat jamais réalisée en France. Les fonds privés collectés s'élèvent à 15 millions d'euros. La Fondation Gaz de France, Axa et Total pour les principaux mécènes nationaux ont versé 10 millions. Un collectif d'entreprises locales, autour de la Fondation Bullukian, a participé à hauteur de 5 millions. Parmi elles, la Caisse d"Epargne, Siparex, Bio Mérieux, Toupargel, JC Decaux, la Lyonnaise de banque et GL Events. L'Etat, la Ville de Lyon et la Région Rhône-Alpes ont apporté le reste des financements.
La Fuite en Egypte sera présenté au public lyonnais, en février prochain, lors d'une grande exposition gratuite.

à lire également
Faire défiler vers le haut