SNCF rails
© Tim Douet

TER trop larges : 119 quais à raboter en Rhône-Alpes

L'énorme bourde de la SNCF qui a commandé des rames de TER trop larges pour les quais d'une centaine de gares françaises impacte la région Rhône-Alpes. Pas moins de 119 quais sont ainsi inadaptés.

On pourrait en rire tant la situation est ubuesque. C'est la consternation qui prévaut.

A l'Elysée, personne ne se marre. "C'est consternant ! Comment des décisions aussi décalées, aussi éloignées du terrain, peuvent être prises ?" s'est étranglée la ministre de l'Ecologie, Ségolène Royal, à la sortie du Conseil des ministres.

Selon Le Canard Enchaîné, la SNCF aurait commandé 2 000 rames de TER flambant neuves à Alstom et Bombardier (pour 15 milliards d'euros) afin de renouveler son matériel vétuste.

Problème, les rames sont trop larges - d'une vingtaine de centimètres - par rapport aux quais de certaines gares. Soit 1 300 quais pour la France. Une boulette à 50 millions d'euros.

"L'absurde" selon Jean-Jack Queyranne

En région Rhône-Alpes (150 000 voyages/an via le TER), 119 quais sont concernés. Ils devront donc être rabotés car trop proches des voies. Coût de l'opération : 5 millions d'euros.

Pour répondre aux besoins de lignes très fréquentées (Villefranche-sur-Saône/Vienne ou Saint-Etienne/Lyon/Amberieu), la région Rhône-Alpes avait commandé 40 rames pour un montant de 400 millions d'euros.

"Comme tous les Présidents de Région, je suis en colère, s'est indigné Jean-Jack Queyranne, président de la région Rhône-Alpes. Une nouvelle fois, je constate que le système de gouvernance du ferroviaire partagé entre la SNCF (NdlR : le matériel roulant) et RFF (NdlR : les infrastructures) connaît de graves dysfonctionnements. Ils confinent à l'absurde."

Et d'ajouter : "nous entendons à l'avenir prendre toutes les responsabilités d'autorités organisatrices des transports".

La réforme ferroviaire sera prochainement en discussion au parlement.

7 commentaires
  1. Bernard - mer 21 Mai 14 à 14 h 19

    Il n'y a pas 'd'énorme bourde' mais un 'hiatus temporaire' dû en partie à la LOI SUR L'ACCESSIBILITE. Ces trains (avec seuils de portes à hauteur des quais) - s'ils étaient restés étroits comme leurs prédecesseurs - auraient laissé un 'trou' large comme la cuisse entre 1300 quais et les rames. Comme les trains durent 40 ou 50 ans, une grosse partie des TER seraient restés hors-la-loi jusqu'en 2060. On dépensera donc 50 millions pour adapter 1300 quais à un parc TER de 4 milliards.

  2. Bernard - mer 21 Mai 14 à 14 h 26

    Les milliers d'autres quais des gares françaises sont DEJA adaptés à ces nouveaux trains accessibles aux personnes à mobilité réduite.

  3. Sophie_Lyon - mer 21 Mai 14 à 15 h 09

    Je ne comprends pas votre propos qui suggérerait tout en finesse que le fond du problème serait l'accessibilité aux handicapés ! il ne faut tout de même pas se tromper de responsable; même si une loi de mise en conformité existe ( ENFIN appliquée ) celà n'explique pas les incompétences mises en lumière.

  4. Bernard - mer 21 Mai 14 à 15 h 23

    Sur les 1300 quais en question - avec les trains anciens ou actuels - il y a toujours ou des marches, ou un écart horizontal important. Avec ces nouveaux trains - pour 7000 ou 8000 quais déjà traités - il n'y aura ni marches, ni écart. Les anciens trains partent progressivement à la ferraille. Il reste encore ces 1300 quais à 'traiter' et partout, le réseau sera accessible. C'est donc le respect de la LOI, et en plus c'est très bien, même si ça doit coûter encore 50 millions.

  5. Bernard - mer 21 Mai 14 à 15 h 40

    En fait (c'est un peu son fond de commerce) le Canard Enchainé n'a cette fois-ci pas revélé un 'énorme scandale' ou 'mis en lumière des incompétences ubuesques'. Simplement, on ne peut pas changer D'UN COUP tous les trains (des milliers), réajuster toutes les gares (des milliers). Ca prend du temps, de l'argent, des périodes transitoires. Alors, pourquoi Ségolène Royal et tous les journaux se mettent-ils à pousser des cris d'orfraie sur la base d'une page du Canard ? C'est une bonne question.

  6. Gemini - mer 21 Mai 14 à 22 h 39

    Hahah ! Entendre Ségolène Royal parler de « terrain », elle qui est politique professionnelle depuis tant d’année. C’est à mourir de rire.Cette révélation me semble plus une tempête dans un verre d’eau. 1300 quais, à l’échelle de la France, c’est peu. Et au vu des avantages que ces nouvelles rames plus larges procurent, il aurait été dommage de s’en passer. Surtout que le coût reste très peu important au regard des budgets globaux du ferroviaire.

  7. Gemini - mer 21 Mai 14 à 22 h 48

    Pour finir, quelques informations un peu plus sérieuses sur le sujet : http://transportrail.canalblog.com/archives/2014/05/21/29915351.html

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut