Un vote n'est pas une commande de pizza

Pas seulement chez les étudiants, mais aussi chez les enseignants et chez le personnel. Ce mercredi j'ai été beaucoup présent sur l'université, j'ai ainsi pu discuter avec de nombreux étudiants, et aussi assister à une petite assemblée d'enseignants de Socio, Anthropo, et Psycho (vous trouverez tous les détail dans l'article qui lui est consacré). Les enseignants étaient unanimes (en rappellent que cela avait été approuvé par l'assemblée générale du personnel) sur le soutien au mouvement de grève (pour ne pas faire d'amalgame, je tiens à préciser que cela ne veut pas dire " au blocage ", en ce qui concerne l'AG du perso, mais la question n'est pas là). D'autre part, les enseignants présents lors de cette petite assemblée ont clairement affiché leur opposition au vote électronique qu'ils considèrent eux aussi comme illégitime. Seule l'AG des étudiants doit être considérée pour cette question du blocage. Et j'appelle d'ailleurs tous les étudiants à venir lundi 26 à 13 heure dans le Hall des sports (en face de Mc Do). Les étudiants argumentent également cette question de la même façon. Et je m'accorde entièrement avec eux sur les points suivants : le vote électronique est contraire au principe du vote lui-même qui doit être secret (ce qui n'est pas le cas), le vote implique la participation, ou bien même l'écoute d'un débat, car sans cela il n'y a pas de réflexion dans la prise de position, ensuite le vote est un engagement qui demande de sortir de chez soi et de participer à la vie de la société (c'est pas une simple commande de pizza sur internet, quoi que le choix peut être crucial entre la 4 fromages ou la savoyarde). C'est ainsi que les étudiants présent en AG ce lundi 19 novembre ont appelé au boycottage de ce vote électronique. Par conséquent, étant donné que la présidence n'a pas consulté les étudiants et a refusé toute négociation pour un vote à bulletin secret lors d'une grande AG où l'administration, les étudiants et le personnel demanderont une participation massive, les étudiants bloquant la fac ont décidé de ne pas suivre le résultat de ce vote, et appellent les étudiants à la participation de l'assemblée générale le lundi 26 à 13h. Je tiens à dire que je suis d'accord avec eux, si l'on veut que la fac... (A vous de finir cette phrase, pour ma part je me suis fait mon opinons avec mais avec réflexion).

Philippe Soubie
http://blocage-univ-lyon2.revolublog.com/article-11898-le-vote-electronique.html

Faire défiler vers le haut