Centre de vaccination à la Croix-Rousse à Lyon / (Photo by JEFF PACHOUD / AFP)

Vaccination : les "jeunes" se ruent sur les chronodoses à Lyon

Le mercredi 12 mai a signé l'ouverture de la vaccination au 18-49 ans pour les rendez-vous disponibles dans les 24h. À Lyon, nombreux sont ceux qui tentent d'obtenir ces créneaux de dernière minute, qui sont réservés très rapidement.

Lyon Capitale a testé pour vous d'obtenir un rendez-vous de vaccination dans les 24 heures dans les différents centres de la Métropole de Lyon. Le moins que l'on puisse dire, c'est que la tâche est ardue. Les créneaux restants ou libérés sont rares, face au nombre de personnes de 18 à 49 ans qui cherchent à en réserver. N'étant pas prioritaire, et donc, à risque, difficile de s'en plaindre, mais le phénomène révèle l'envie de se faire vacciner de nombreux lyonnais de cette tranche d'âge.

Un nombre de créneaux "infimes"

Les HCL expliquent que la quantité de rendez-vous qui sont remis en ligne pour être réservés dans les 24 heures est "infime" sur l'ensemble de leurs centres de vaccination. Ils nous donnent un exemple : "sur le centre de vaccination de Gerland, ce sont dix rendez-vous qui sont reproposés par jour, et encore, pas tous les jours". Ils sont en charge de sept centres de vaccination dans la Métropole.

Les HCL affirment que ces créneaux disponibles sont ceux que des personnes n'ont pas honorés ou ont déprogrammés. "Dès lors que des places se libèrent, les créneaux sont ouverts au plus vite et les choses se font de manière fluide", affirment les HCL.

Pour l'ouverture de 600 créneaux de vaccination le 12 mai dernier de 20 heures à minuit au centre de vaccination à Gerland, tous les créneaux ont été réservés en moins de deux heures, révèle Le Monde.

Actualiser, cliquer, actualiser, cliquer...

Une fois la recherche faite sur les sites de réservations, il faut actualiser la page pendant plusieurs dizaines de minutes, voire pendant une heure pour réussir à prendre rendez-vous dans les 24 heures. Parfois un créneau apparaît, mais le temps de cliquer, il n'est déjà plus disponible, en l'espace de quelques minutes. Nous aurions pu nous tourner vers ViteMaDose et son système de "Chronodoses". L'application qui recense les doses disponibles au plus vite autour de vous fonctionne bien dans d'autres zones. Mais à Lyon, les Chronodoses qui apparaissent sur ViteMaDose sont en réalité déjà réservées, car la synchronisation avec les plateformes de réservation n'est pas immédiate.


"Nos centres de vaccination tournent déjà à plein régime depuis leur ouverture, il n'y aucun créneau de perdu", affirment les Hospices civils de Lyon.


Les HCL ne notent pas une sensible différence dans le rythme de vaccination depuis l'ouverture aux 18-49 ans pour les doses non pourvues 24 heures avant. "Nos centres de vaccination tournent déjà à plein régime depuis leur ouverture, il n'y aucun créneau de perdu et nous appliquons strictement les mesures gouvernementales", affirment-ils. Par semaine, 30 000 personnes sont vaccinées dans les centres des Hospices civils de Lyon.

Sortir de la Métropole de Lyon pour se faire vacciner ?

Pour trouver une dose dans les 24 heures, il faut alors se tourner à l'extérieur de Lyon, pour ceux qui le peuvent. À une heure voire une heure et demie de route parfois. À Annecy, Bourg-en-Bresse, Voiron... des doses sont disponibles avec moins de "concurrence", même si elles sont également réservées rapidement.

Et pour les publics prioritaires, les plannings de rendez-vous sont aussi saturés dans le département. Pour une réservation faite le 18 mai, il faut compter des rendez-vous dans les derniers jours de mai, début juin, voire au 8 juillet pour le centre de Vénissieux ou au 13 juillet pour le centre de Vaulx-en-Velin. Pour les personnes de plus de 55 ans, éligibles au vaccin AstraZenaca, les créneaux de vaccination restent assez nombreux chez les médecins traitants et dans les pharmacies, avec des rendez-vous disponibles dans la semaine.

Les ouvertures récentes de centres de vaccination, par l'armée à Bron ou par les HCL dans le 5ème arrondissement, ont permis de renforcer le rythme de vaccination dans la Métropole. Au 15 mai dans le Rhône, 27,4% de la population avait reçu une première dose.

Lire aussi : "Vite ma dose" et les chronodoses : l'énorme succès du site qui cartonne pour se faire vacciner en 24h !

Coronavirus à Lyon : la vaccination ouverte aux + de 18 ans dès le 12 mai "s'il reste des doses", mais comment le savoir ?

Coronavirus : avant la réouverture des terrasses à Lyon, le point sur la circulation du virus dans le Rhône (graphique)

 

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut