Illustration autoroute @WilliamPham

Vague de chaleur et pic de pollution, la circulation alternée activée à Lyon

Un épisode de pollution à l’ozone est en cours depuis ce vendredi 17 juin à Lyon. La circulation différenciée entre en vigueur à partir de 17 heures à l'intérieur des communes de Lyon, Villeurbanne et Caluire-et-Cuire.

La qualité de l'air n'est pas bonne à Lyon. Elle est même très mauvaise actuellement en raison de la canicule qui touche la région lyonnaise. La chaleur favorise en effet la création d’ozone, un polluant secondaire formé par la réaction au soleil d’autres polluants comme l’oxydes d’azote et les composés organiques volatils générés par les transports routiers, l’industrie ou encore l’agriculture.

Lire aussi : 

Nocif pour la santé, l’ozone "peut provoquer des toux, des altérations pulmonaires et des irritations oculaires", selon l'agence environnementale Atmo Auvergne-Rhône-Alpes qui scrute tous les jours la qualité de l'air dans la région. Pour limiter la création d’ozone et donc réduire les risques pour les habitants, la préfecture du Rhône vient d’activer son niveau d’alerte 1 pour la pollution. 

Des restrictions à Lyon, Villeurbanne et Caluire

Le Préfet du Rhône a décidé de prendre un arrêté instituant une liste de mesures d’urgences dont notamment la circulation différenciée. A partir de ce vendredi 17 juin à 17 heures. "Les véhicules autorisés à circuler au sein des communes de Lyon, Villeurbanne et Caluire-et-Cuire sont les véhicules affichant un certificat qualité de l’air (vignette Crit’Air) de classe « zéro émission moteur", de classe 1, de classe 2 ou de classe 3". 

Certains axes situés à l’intérieur de ces communes sont pour le moment exclus du périmètre de restrictions : 

  • boulevard périphérique Nord ;
  • voies métropolitaines ex A7(M7) et ex A6 (M6);
  • tunnel sous Fourvière ;
  • l’itinéraire permettant l’accès au parc relais IUT Feyssine entre le boulevard Laurent Bonnevay et le boulevard périphérique ;
  • l’itinéraire permettant d’accéder et de quitter le parc-relais de Vaise par le quai Raoul Carré, le quai Sédaillan, le quai du Commerce, le quai de la gare d’eau, la rue de Saint-Cyr et la rue du 24 mars 1852 ;
  • l’itinéraire entre le boulevard périphérique Nord et le parc-relais de Vaise par la rue de Bourgogne et la rue du 24 mars 1852 ;
  • l’itinéraire entre l’A7 et le parking de la gare de Lyon-Perrache empruntant les bretelles de l’échangeur autoroutier de Perrache et le Cours de Verdun Récamier ; pastedGraphic.png 
  • l’itinéraire permettant d’accéder et de quitter le parc relais Gorge de Loup par la rue du Bourbonnais, l’avenue Sidoine Apollinaire, la rue du Professeur Guérin, la rue Sergent Michel Berthet et la rue de la Pépinière Royale ;
  • l’itinéraire entre l’échangeur de l'A43 et le parc-relais Mermoz-Pinel par l'avenue Jean Mermoz.

Un abaissement temporaire de la vitesse de 20 km/h est également instauré sur tous les axes routiers du département où la vitesse limite autorisée est normalement supérieure ou égale à 90 km/h, pour tous véhicules à moteur. Les axes dont la vitesse est limitée à 80 km/h sont limités à 70 km/h.

Comment commander sa vignette ?

Vous n'avez pas encore de vignette ? Vous pouvez commander votre vignette ici. Un récépissé vous sera immédiatement délivré et pourra être présenté en cas de contrôle. Attention, pour commander sa vignette, il y a un unique site Internet : https://www.certificat-air.gouv.fr/demande/cgu

Le prix de la vignette Crit'Air est de 3,62 euros, frais d'envoi inclus (3,11 euros hors frais d'envoi). Si un autre site propose ce tarif, méfiez-vous : il peut s'agir d'une escroquerie pour obtenir votre numéro de carte bleue et votre numéro d'immatriculation. Seul le site officiel présente aujourd'hui la fiabilité nécessaire pour ne payer que 3,62 euros.

Les barbecues interdits 

D’autres mesures sont également prises pour limiter l’émission de polluants lors des prochains jours, ainsi il est interdit aux agriculteurs d’épandre en plein air des fertilisants organiques, les entreprises du secteur industriel doivent limiter leurs émissions et celles du BTP doivent réduire les travaux générant de la poussière et l’utilisation de groupes électrogènes. Pour les particuliers, l’utilisation des barbecues est interdite, tout comme le fait de bruler des déchets.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut