Photo d’illustration, hôpital de la Croix-Rousse, JEFF PACHOUD / AFP

Variole du singe : 51 cas confirmés en France dont 4 en Auvergne-Rhône-Alpes

La France comptait vendredi 51 cas "confirmés" d'infection au virus de la variole du singe, dont 4 en Auvergne-Rhône-Alpes, selon les autorités sanitaires.

Sur un total de 51 cas, établi à 14h00 vendredi, 37 cas ont été rapportés en Ile-de-France, 6 en Occitanie, 4 en Auvergne-Rhône-Alpes, 2 en Normandie, 1 dans les Hauts-de-France et 1 en Centre-Val de Loire, selon les chiffres de Santé publique France (SPF). Un nouveau bilan actualisé sera disponible mardi, selon l'AFP.

"Tous les cas investigués sont des hommes"

Santé publique France précise que sur les cas confirmés à la date du 2 juin - au nombre de 45 -, 43 ont fait l'objet d'une investigation (un a refusé cette investigation et un autre n'a pu être joint). "Tous les cas investigués sont des hommes, âgés entre 22 et 63 ans", indique SPF. "Deux sont immunodéprimés, un a été hospitalisé mais ne l’est plus à ce jour; aucun n’est décédé".

"22 ont voyagé à l'étranger"

Parmi les cas investigués, "22 ont voyagé à l'étranger avant le début de leurs symptômes, dont certains dans plusieurs pays différents", ajoute SPF. Mais la plupart déclarent ne pas pouvoir identifier la personne qui les aurait contaminés.

La variole du singe est une maladie le plus souvent bénigne, mais sa diffusion en dehors des zones endémiques telles que l'Afrique de l'Ouest reste une source de préoccupation.

Vaccination conseillée pour les cas contact

La ministre de la Santé, Brigitte Bourguignon, avait indiqué la semaine dernière que les autorités ne s'attendaient pas à une "flambée" de la maladie, et que le pays disposait de stocks suffisants de vaccins pour les personnes cas contact.

Face aux cas de variole du singe, la Haute autorité de Santé a recommandé le 24 mai la vaccination des adultes, y compris des professionnels de santé, ayant eu un contact à risque avec un malade.

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut