Queyranne ViaRhôna
© Victor Vaissade

ViaRhôna : 273 km réalisés en Rhône-Alpes

Ce jeudi, Jean-Jack Queyranne et Elizabeth Ayrault ont fait le point sur le projet de piste cyclable continue ViaRhôna.

À Vélo, en rollers, à pied, etc. À chacun sa ViaRhôna. C'est dans le cadre de la prochaine Fête du vélo (les 31 mai et 1er juin prochains) que Jean-Jack Queyranne (président du conseil régional), accompagné d'Elizabeth Ayrault (PDG de la CNR, Compagnie Nationale du Rhône), sont revenus sur ce "ruban" long de plus de 700 km (de la Suisse au sud de la France).

La ViaRhôna dans la région

Jean-Jack Queyranne lors de la conférence

© Victor Vaissade

Ce "ruban", pour reprendre les termes de l'élu, traverse toute la région Rhône-Alpes, soit 8 départements et 118 communes. Réservée aux modes dits ''doux'', la piste cyclable représentera, à terme, 440 km.

Actuellement, 273 km sont praticables. Le président Queyranne s'est félicité des "47 nouveaux kilomètres réalisés cette année". Seulement, il en manque encore 167. À ce sujet, il rassure : "L'ensemble sera bouclé d'ici deux à trois ans".

Une portion pose tout particulièrement problème : le tracé au sud de Lyon, entre l'agglomération et Givors (lire ici, page 4 de l'article et ici). "La piste doit traverser la vallée de la chimie" explique Jean-Jack Queyranne, ajoutant "c'est une zone classée à risque". S'il a voulu se montrer confiant, il est néanmoins resté assez vague quant aux solutions envisageables : "Nous pensons réaliser le tracé sur la rive droite" confie t-il.

La Viarhôna est donc, pour le moment, praticable par "tronçons" (18 au total, de Genève à la Camargue).

“Un produit touristique”

L'élu a salué un "projet ambitieux qui est à présent devenu une destination internationale". Jean-Jack Queyranne est très satisfait quant aux retombées de la piste cyclable : "Elle apporte une plus-value au patrimoine de notre région. Elle met en valeur notre territoire et crée une proximité entre tous les Rhônalpins."

ViaRhôna - Enfants à vélo sur les quais du Rhône - Condrieu © Rhône-Alpes Tourisme - M. Rougy

© Rhône-Alpes Tourisme M.Rougy

Au-delà de ces aspects, c'est avant tout la dimension économique qu'a saluée le président du conseil régional : "ViaRhôna est aussi un formidable produit touristique à haute valeur d'appel qui génère une économie de tourisme et de services". Actuellement, aucun chiffre précis n'est connu concernant les fréquentations de la piste.

Pour rappel, ViaRhôna a été subventionnée par la région à hauteur de 12,5 millions d'euros (dont 180 000€ de crédits d'impôts européens) et par la CNR avec 11,1 millions d'euros.

Aller encore plus loin

La ViaRhôna n'est pas un cas isolé : "Les pistes cyclables continues se développent partout en Europe. Certains États, comme les Pays-Bas, ont de l'avance." précise l'élu.

Ambitieux, il souhaite qu'elle soit raccordée au réseau, beaucoup plus large, d'Eurovélo : 14 pistes cyclables, représentant plus de 70 000 km en Europe. La candidature de ViaRhôna a été déposée. Si la réponse est favorable, le raccordement devrait être effectif dès 2015 (à partir de Genève vers l'Allemagne).

4 commentaires
  1. collectifvalve - jeu 22 Mai 14 à 23 h 35

    La position volontariste de la Région et de la CNR est une bonne nouvelle. Mais c'est de la pugnacité qu'il faudra pour réaliser la portion entre le Sud de Lyon et Givors, tant les contraintes sont nombreuses. D'autant que pour passer rive droite, il faut aménager le pont de la Mulatière comme le réclame VALVE depuis 2 ans (phase 1 des travaux prévue à la rentrée 2014) ou construire la passerelle Gerland-Oullins promise dans le programme de Gérard Collomb. Mais là c'est un projet de 4 à 6 ans...

  2. Robes Pierre - ven 23 Mai 14 à 16 h 37

    Pourquoi ne pas traverser sur le barrage de Pierre-Bénite, ensuite ça va tout seul, Vernaison , Grigny, où l'on retraverse à nouveau par le viaduc SNCF de la Méditerranée aménagé, puis pont de Chasse à Givors et ensuite ça roule.

  3. Bernard - ven 23 Mai 14 à 17 h 02

    SI vous n'êtes pas en mode second, voir troisième degré, il vous faut absolument présenter votre génial cheminement au collectif valve, @Robes Pierre. Tous les cyclistes vous voueront une grande reconnaissance. A moins que vous n'espériez en empoisonner quelques uns qui s'aventureraitent par là ??

  4. Lirinois - dim 25 Mai 14 à 11 h 19

    La ViaRhôna, aujourd'hui une série de segments de 10 à 40 km ne sera jamais réalisée en totalité tant que les obstacles politiques locaux ne seront pas arbitrés. Sinon, nous en resterons encore longtemps au stade de la déclaration d'intention.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut