Laurent Wauquiez
© Janloup Bernard

Wauquiez (UMP) : “Je veux être jugé sur mes actes”

Laurent Wauquiez est l’invité de L’Autre Direct, ce vendredi 16 janvier. Candidat à l’investiture UMP pour les élections régionales de décembre 2015, il dresse un bilan critique des dix années de présidence de Jean-Jack Queyranne (PS), notamment sur des aspects budgétaires.

Dans la foulée de la présentation de sa candidature à l'investiture UMP pour les régionales, Laurent Wauquiez a expliqué à Lyon Capitale le sens de ses ambitions régionales (un entretien enregistré jeudi matin). Il tacle Jean-Jack Queyranne, l'actuel président PS du conseil régional, sur sa gestion budgétaire : "Aujourd'hui, le seul symbole de la région, c'est le siège de la Confluence qui a coûté 140 millions d'euros. Jean-Jack Queyranne avait promis que le siège ne coûterait rien. Faut-il un palais de région ou une région qui soit au soutien de vos enfants qui font des études ? Une région, je pense que c'est ça. La dette a été multipliée par quatre en dix ans, c'est de la folie, on peut juger sur les impôts. Je suis maire du Puy, on peut me juger sur mes actes, je baisse les impôts depuis trois ans."

En cas d'élection, il promet de faire de la grande région Rhône-Alpes-Auvergne une collectivité leader sur l'apprentissage et de mener à bien le projet d'autoroute A45 entre Lyon et Saint-Étienne. Quand Michel Barnier, son rival, promet d'être président à temps plein, Laurent Wauquiez, par ailleurs député-maire et secrétaire général de l'UMP, dit vouloir donner la priorité à la région : "En 2017, si je dois choisir, ma priorité sera la région. Je serai à temps plein pour la région. La politique nationale est en train de mourir avec des élus parisiens qui sont coupés du terrain. La politique se renouvellera par le concret."

à lire également
Faire défiler vers le haut