Y'a plus que les gays qui font ça !

Des courges, des sorcières, des squelettes , des monstres amateurs couraient les rues à la recherche de bonbons ou de n'importe quoi d'autre. Aujourd'hui plus rien. Les rues sont tranquilles, les cafés sont redevenus sages. Les bars gays semblent les seuls à fêter Halloween. Il faut dire, c'est eux qui avaient commencé dans les années 90. Soirées en costumes, bars décorés, musique à fond et diablotins déchaînés. Malgré le flop de l'opération dans le grand public, eux continuent. Pas questiuon de rater une occasion de faire la fête.

Faire défiler vers le haut