David Kimelfeld et Gérard Collomb, au conseil métropolitain, le 10 juillet 2017 © Tim Douet
Le premier tour des municipales se tiendra le 15 mars prochain. Tous les candidats sont aujourd’hui en quête du Graal électoral : créer une dynamique dans un scrutin qui reste encore ouvert. Gérard Collomb et les écologistes font la course en tête, mais David Kimelfeld à la métropole et Étienne Blanc à la ville de Lyon tentent de bousculer le peu d’ordre établi de cette campagne.
Le projet d'Etienne Blanc pour les berges du Rhône
Étienne Blanc part à la reconquête des fleuves. Ce mardi, il a présenté sa version personnelle des berges du Rhône. Sur la rive droite, il projette d’installer trois quais flottants qui abriteront des activités sportives ou culturelles.
Gérard Collomb lors de la présentation du volet sécurité de son programme
Gérard Collomb présentait ce mardi matin ses propositions en matière de sécurité, de santé ou encore de logements. Des sujets sur lesquels il est resté très évasif, renvoyant souvent à son bilan.
David Kimelfeld en meeting à Lyon © Antoine Merlet
David Kimelfeld a présenté ce lundi les 400 mesures de son projet métropolitain. Un programme qu’il veut équilibré et de bon sens. Une manière pour lui de se différencier de ses deux principaux rivaux de premier tour que sont les écologistes et Gérard Collomb.
Georges Képénékian présente son projet pour Lyon
Georges Képénékian a dévoilé, ce jeudi, son programme. Il se situe dans la continuité d’un mandat durant lequel il a été maire pendant 18 mois, mais présente aussi ses singularités. Il fait par exemple de la Guillotière une priorité en terme d’urbanisme.
Eric Lafond et Denis Broliquier s'allient à Lyon
Les deux candidats centristes ont décidé de faire cause commune en mars 2020 pour tenter d’exister dans une campagne où la plupart des candidats se revendiquent du centre. Denis Broliquier mènera la bataille à Lyon et Eric Lafond se positionne lui sur le scrutin métropolitain.
Najat Vallaud-Belkacem à Lyon pour soutenir Sandrine Runel, candidate PS aux municipales
L’ancienne élue lyonnaise et ministre de François Hollande était à Lyon ce mercredi pour soutenir la candidate PS aux municipales à Lyon. Mais pour autant Najat Vallaud-Belkacem jure qu’il ne s’agit pas d’un retour : elle considère n’avoir jamais délaissé la gauche et la politique.
Gérard Collomb présentait ce mardi le volet déplacement de son programme pour la métropole. Sans surprise, il fait la part belle à l’anneau des sciences, considéré par le maire de Lyon comme le noeud gordien de la circulation dans l’agglomération. Il en va de l’économie comme des transports pour Gérard Collomb : la théorie du ruissellement […]
Du candidat à la mairie de Lyon à ses cousins de droite en passant par les maires et les députés, tour des élus et des membres de la société civile qui ont affiché leur soutien à Gérard Collomb pour l’élection à la présidence de la métropole.
Banderole du collectif “Presqu’île en colère” sur des balcons – Lyon, octobre 2019 © Antoine Merlet
La multiplication des collectifs “en colère” aux quatre coins de la ville oblige les candidats aux municipales lyonnaises à développer leur arsenal “sécuritaire”, qui repose principalement sur la police municipale et la vidéosurveillance. Tous en font leur priorité, mais la conception qu’ils en ont ravive des clivages politiques.

Posts navigation

1 2 3 4 92 93 94