CHRONIQUE - On aurait tort de se moquer de Jean-Jack Queyranne (PS) qui a demandé lundi 8 mars au CSA d’interdire l’émission Ushuaïa de samedi prochain. Après avoir lu le programme TV cette semaine, Lyon Capitale est en mesure de dénoncer un vaste complot destiné à favoriser les écologistes au soir du premier tour des régionales.
Pendant une dizaine d’années, Bernard Constantin a été en charge de l’aménagement du territoire et de l’action économique à la Préfecture de Région. Cela lui vaut d’être considéré comme “le” spécialiste de la “métropolisation” lyonnaise.
Une région Rhône-Alpes-Auvergne ? Un département Drôme-Ardèche ? Une fusion Grand-Lyon / département du Rhône ? La commission Balladur pourrait chambouler les collectivités territoriales actuelles.
Lyon seule est un nain au niveau européen. En s’alliant avec ses voisines, elle pourrait enfin rivaliser avec Milan, Munich ou Barcelone. Il faudra aussi relever un défi : la construction d’une vaste métropole de 3 millions d’habitants, offrant une haute qualité de services, tout en préservant en son cœur des espaces naturels uniques.
Vice-président aux marchés publics, Patrick Bertrand avait démissionné du Grand Lyon en 2005, dénonçant des marchés “pipés”… et notamment celui du chauffage urbain, actuellement étudié par le Tribunal Administratif. Il s’explique.
Une association vient de se créer pour défendre les intérêts des usagers du chauffage urbain. Ces derniers estiment que le Grand Lyon ne fait pas son travail et parle même “d’incompétence”.
Le marché du chauffage urbain, cauchemar de Gérard Collomb sous son premier mandat, pourrait bien le hanter à nouveau ces prochaines années. Il passait fin septembre devant le Tribunal Administratif. Dalkia réclame 68 millions d’euros au Grand Lyon. Le jugement sera rendu dans les prochaines semaine.
Ils se haranguent depuis 20 ans par médias interposés, mais jamais ils ne s’étaient retrouvés face à face pour un débat : pendant près de deux heures Jean-Michel Aulas (OL) et Étienne Tête (Verts) ont échangé les arguments, et quelques “piques”, au sujet du grand stade. Un débat courtois, mais parfois cinglant, organisé par Lyon Capitale et bientôt retransmis sur OL TV, auquel participaient aussi deux élus très engagés sur ce dossier : Thierry Braillard (PRG) qui est pour, et Michel Forissier (UMP) qui est contre.
Derrière le projet d’un grand stade, sur lequel s’affrontent dans ces colonnes pour la première fois Jean-Michel Aulas et Étienne Tête, c’est un “débat de civilisation” qui est posé : la ville de Lyon doit-elle investir dans le foot pour en faire l’une de ses principales “locomotives” ? Et adopter en même temps les valeurs associées à ce sport…

Posts navigation

1 2 3