1000 ET UNE NUITS DE BRON

"L'adaptation originale d'une œuvre littéraire" s'y fait non pas dans la forme habituelle scène-salle, mais dans une déambulation du public et des comédiens à travers les dédales du fort. De même, le repas pris en commun, au cours de la soirée, fait partie intégrante du spectacle. Cette année, André Fornier s'empare d'un des chefs d'œuvre de la littérature mondiale, Les Mille et une nuit : "Notre ambition est de faire naître dans nos nuits d'été un envoûtement où l'imaginaire sera roi, où le rapport aux autres et au monde sera inédit de faire revivre un univers où le désir côtoie la tromperie, la clémence l'hypocrisie, l'érotisme le sanguinaire de faire revivre un monde où le musulman cohabite pacifiquement avec le juif et le chrétien." L'épopée sera jouée par une quinzaine de comédiens et accompagnée par les compositions d'Adel Salameh avec quatre musiciens et une chanteuse.

Les Mille et une nuit, du 15 juin au 4 août au Fort de Bron à 19h30 précises. 04 72 37 92 93
ou www.biennale-fort-de-bron.com

à lire également
Nine De Montal et Vincent Garanger dans “La Musica deuxième” de Marguerite Duras – Mise en scène Philippe Baronnet © Victor Tonelli
Deux jeunes metteurs en scène formés à l’Ensatt se confrontent cette saison à l’écriture théâtrale de Marguerite Duras. Louise Vignaud avec Agatha, présenté au TNP à partir du 4 février, et Philippe Baronnet avec La Musica deuxième programmé à la Renaissance fin mars.
Faire défiler vers le haut