3 fois plus de cinéma

Avec trois festivals en simultané, la semaine s'annonce riche en cinéma.

Pour fêter ses dix ans d'existence, l'association culturelle franco-héllenique Defkalion offre aux cinéphiles un festival du cinéma grec contemporain. Au menu de cette première édition, peu de films mais un large éventail de genres. Entre les inédits Otage et Mourir à Athènes, le drôlissime La chorale de Chariton, nominé aux Oscars 2007 ou le prometteur Lilly's story projeté en présence de son réalisateur, ce festival décline le 7e art grec en folle comédie, en drame social et même en musique et révèle une production méconnue et encore fragile.

Grande première également pour Documental, un événement qui veut permettre au public "de découvrir, de débattre et d'approfondir l'Amérique latine à travers des documentaires". Entièrement gratuit, il propose à l'issue des projections, des débats, des soirées dégustations et même des concerts. Parmi la douzaine de films présentés, on vous conseille de ne pas rater La Palomilla salvaje, qui suit le parcours de néo-cowboys mexicains ou Chiloé, tierra de leyendas, un aller simple vers une île retirée au sud du Chili...

Enfin, les obnubilés du local pourront se régaler de la 6e édition du festival du film Rhônalpin et de sa série de courts et de longs métrages tournés dans la région. L'occasion de voir ou revoir Le Grand silence, documentaire sur les frères Charreux ou le road movie alpin Les petites vacances et de réaliser à quel point Rhône-Alpes a pris de l'importance sur la scène cinématographique nationale.

6e festival du fim Rhônalpin. Du 24 au 28 avril, au cinéma le Strapontin de Saint-Bel (69). Rens. 04 74 01 19 00.

Festival du Cinéma grec contemporain, du 23 au 27 avril, au cinéma Opéra et au Comœdia. (voir horaires cinéma)

Festival Documental, du 23 au 29 avril dans plusieurs lieux en ville. Rens. 04 78 29 82 00. www.espaces-latinos.org

à lire également
Septième art, le cinéma reste un "petit jeune" lorsqu'on le compare à la peinture, le théâtre ou la sculpture. Le 13 février 1895, il y a 125 ans, les frères Lumière déposent le brevet du cinéma, mais l'ont-il inventé ? Remise à plat.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut